Alain Paillé, un Granbyen de 49 ans, est soupçonné d'être à l'origine d'une série d'incendies criminels s'étant produits ces dernières semaines dans le centre-ville de Granby. Il a été arrêté mardi soir après avoir été relié à un feu qui venait tout juste d'être allumé dans un bac de récupération d'un immeuble à logements de la rue Notre-Dame.

Série d'incendies suspects à Granby : l'incendiaire enfin arrêté ?

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec, de concert avec le Service de police de Granby, pourraient bien avoir enfin mis la main au collet du responsable d'une série d'incendies survenue depuis la mi-janvier au centre-ville.
Alain Paillé a brièvement comparu hier au palais de justice au lendemain de son arrestation mardi soir près d'un feu allumé dans un bac de récupération situé à proximité d'un immeuble de logements de la rue Notre-Dame.
Seulement accusé pour cet événement pour l'instant, le Granbyen de 49 ans est soupçonné d'être l'auteur de plusieurs feux similaires qui ont tenu les pompiers en haleine au cours des dernières semaines.
Près d'une dizaine d'incendies suspects allumés dans des conditions semblables à celles de mardi soir ont été rapportés aux policiers depuis le 18 janvier dernier. Les incendies prenaient toujours naissance dans des conteneurs métalliques ou des bacs bleus, à l'exception d'un seul qui avait commencé dans la remise d'une résidence de la rue Élizabeth. Tous les débuts d'incendie avaient heureusement fait peu de dommages.
- Avec la collaboration de Karine Blanchard
Tous les détails dans notre édition de jeudi