La directrice générale de la SEPHYR, Lucille Dignard, et le porte-parole de l’organisme, Olivier Chagnon

SEPHYR: Olivier Chagnon embrasse la cause

Bien enracinée dans la région, la SEPHYR souhaite rayonner davantage. L’artiste multidisciplinaire Olivier Chagnon n’a pas hésité à porter ce flambeau en devenant porte-parole de l’organisme.

« Notre mot d’ordre cette année est “connaître et être connu”. On avait besoin d’une personne qui puisse rallier autant les jeunes que les personnes plus âgées à la cause de Sclérose en plaques Haute-Yamaska et région (SEPHYR). Olivier était la personne idéale », a indiqué la directrice générale de l’organisme, Lucille Dignard. 

En fait, la boutique de la SEPHYR, rue Saint-Joseph à Granby, a toujours piqué la curiosité du jeune homme aux multiples talents. Or, il hésitait à y mettre les pieds. « Je connais des gens, dans mon entourage, qui ont la sclérose en plaques. Mais je me demandais si j’avais le droit d’entrer dans les locaux de l’organisme. En m’informant, j’ai compris que c’était ouvert à tous. J’ai aussi appris bien des choses sur cette maladie méconnue. Ça m’a fait réaliser que je voulais en faire ma cause », a-t-il confié.

Un des points qui interpellent particulièrement le porte-parole est l’âge des gens atteints par cette sournoise maladie. « Plusieurs personnes reçoivent un diagnostic très jeune. Ça pourrait très bien m’arriver. Et malheureusement, il n’y a pas de remède. Je trouve donc ça important de porter le message de ces gens qui ont cette maladie souvent invisible. »

Canaux

Adepte des réseaux sociaux, Olivier compte utiliser la panoplie d’outils technologiques à sa disposition pour ouvrir le dialogue avec la population, notamment les jeunes. Ce désir de communiquer s’articulera également autour de la musique. En effet, le jeune auteur-compositeur-interprète vient d’amorcer, par « le plus beau hasard », l’écriture d’une chanson sur l’histoire d’une résidente en CHSLD. Une initiative culturelle subventionnée par la municipalité de Granby.

« Je suis tombé sur une femme touchée par la sclérose en plaques. Elle a toute sa tête, mais elle est prisonnière de son corps, a-t-il imagé. Ça me plonge presque au quotidien dans le tourbillon émotionnel que vivent ces gens. »

Campagne

Le premier événement que chapeautera le nouveau porte-parole est la « campagne fleurie » de la SEPHYR, qui se déroulera du 9 au 11 mai. Les gens pourront ainsi se procurer des œillets ou des géraniums dans des succursales Desjardins des MRC Brome-Missisquoi, de la Haute-Yamaska et Rouville. Des bijoux de l’artiste Diane Poulin seront aussi en vente. Lucille Dignard et son équipe souhaitent recueillir 10 000 $. 

« L’objectif est ambitieux, mais on a grandement besoin du support financier de la population pour poursuivre notre mission », a mentionné la directrice générale, précisant que « 100 % des fonds amassés iront aux services » offerts par la SEPHYR. Pour de plus amples renseignements à propos de la campagne ou de l’organisme, composer le 450-776-1106 ou visiter le site sephyr.org.