Sur la photo, on reconnaît le directeur du Service de police de Granby, Bruno Grondin, le propriétaire du restaurant St-Hubert de Granby, Donald Trudeau, et le porte-parole du corps policier, Guy Rousseau, qui sont accompagnés de la mascotte Shérif.
Sur la photo, on reconnaît le directeur du Service de police de Granby, Bruno Grondin, le propriétaire du restaurant St-Hubert de Granby, Donald Trudeau, et le porte-parole du corps policier, Guy Rousseau, qui sont accompagnés de la mascotte Shérif.

« S’engager pour une bonne cause »: une nouvelle formule gagnante

La population a répondu en grand nombre à l’invitation lancée par le Service de police à l’occasion de la nouvelle activité « S’engager pour une bonne cause », mardi. Plusieurs citoyens se sont rendus sur les heures du dîner et du souper pour déguster un repas dont les profits seront remis à Centre de prévention du suicide de la Haute-Yamaska et à la Fondation Ordina-Coeur.

Même si la formule a été modifiée — l’événement consistait jusqu’à l’an dernier en un repas spaghetti au restaurant Le Plus et une seule cause recevait les dons plutôt que deux —, d’anciens participants étaient au rendez-vous. « Ça a très bien été. Les gens répondent bien. Et on reconnaît des gens qui nous suivent depuis plusieurs années », indique Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. 

Des agents et des membres de la direction ont participé au service des repas en salle à manger. Des livraisons ont aussi été effectuées en présence de policiers. « Les gens étaient surpris et contents de nous voir », mentionne Guy Rousseau. 

Près de 400 repas ont ainsi été servis. La somme amassée sera connue plus tard.