Le mois d’octobre est consacré à la sécurité des piétons. Les policiers de Granby ont remis aux automobilistes et aux piétons des dépliants d’information et des brassards.

Sécurité des piétons: appel à la vigilance sur le réseau routier

Les décès de deux piétons survenus au cours des derniers mois à Granby rappellent qu’ils sont parmi les usagers du réseau routier les plus vulnérables. Leur sécurité est une responsabilité partagée, répète le Service de police de Granby, en ce mois d’octobre consacré à la sécurité des piétons.

Au Québec, 69 piétons ont perdu la vie en 2017. Près de 250 ont aussi subi de graves blessures. Deux piétons sont d’ailleurs décédés à Granby cette année. Un jeune homme qui se trouvait sur une voie de circulation de la route 112 a été happé mortellement par une voiture, le 5 octobre dernier. Une piétonne a aussi perdu la vie lorsqu’elle a été heurtée par un camion de livraison dans le stationnement d’un hôtel, en mai.

La campagne de prévention, qui a débuté le 1er octobre et qui se terminera dimanche, vise à sensibiliser les usagers de la route à être vigilants à l’endroit des piétons, mais aussi des cyclistes et des conducteurs d’une aide à la mobilité motorisée, tous des usagers vulnérables.

Les mois d’octobre, novembre et décembre sont d’ailleurs ceux où les autorités déplorent le plus grand nombre d’accidents impliquant un piéton.


«  Comme piéton, on doit traverser la rue au bon endroit, respecter les feux pour piétons et favoriser l’usage des trottoirs.  »
Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby

Responsabilité partagée

Les policiers étaient postés à l’intersection des rues Boivin et Saint-Hubert jeudi après-midi, où ils ont remis des dépliants d’information et des brassards réfléchissants aux automobilistes et piétons qui ont circulé dans le secteur.

La campagne de prévention mise surtout sur la responsabilité partagée. « Comme piéton, on doit traverser la rue au bon endroit, respecter les feux pour piétons et favoriser l’usage des trottoirs », explique Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby.

Les piétons doivent aussi porter des vêtements visibles et éviter toute distraction, notamment l’utilisation d’un cellulaire ou d’écouteurs.

Les automobilistes doivent de leur côté porter une attention particulière et anticiper la présence des piétons, notamment à l’approche de traverses. Ils ont aussi l’obligation de respecter la signalisation, notamment aux traverses où les piétons ont la priorité.

Nouvelles règles

Les nouvelles mesures du Code de la sécurité routière — en vigueur depuis le printemps — obligent un piéton à signaler ses intentions, à avoir un contact visuel avec les automobilistes pour signaler son intention de traverser la rue, et ce, même aux endroits où la priorité leur est accordée.

Les conducteurs doivent pour leur part garder une distance d’un mètre avec un piéton dans une zone de moins de 50 km/h et de 1,5 mètre au-delà de cette vitesse.

Les policiers rappellent qu’un conducteur qui omet de céder le passage à un piéton écopera d’une contravention de 100 $. Un piéton qui ne traverse pas la rue au bon endroit recevra quant à lui un constat d’infraction de 15 $.