L’avertisseur de fumée a retenti dans la maison de la rue Russell vers 21 h. La femme et son fils ont aussitôt été réveillés par l’appareil qui leur a sauvé la vie, explique Patrick Gallagher, directeur du Service de sécurité incendie de Waterloo.

Sauvés par leur avertisseur de fumée

L’avertisseur de fumée sauve des vies. Une famille de Waterloo en a eu la preuve, mardi soir, lorsqu’elle a été réveillée par l’appareil alors que le feu faisait rage dans le sous-sol de leur propriété.

L’avertisseur de fumée a retenti dans la maison de la rue Russell vers 21 h. La femme et son fils ont aussitôt été réveillés par l’appareil qui leur a sauvé la vie, explique Patrick Gallagher, directeur du Service de sécurité incendie de Waterloo.

Les occupants ont vite constaté que le sous-sol était rempli de fumée. L’un d’eux a lancé des serviettes imbibées d’eau et a fermé la porte qui mène au sous-sol pour contenir le feu dans ce secteur. La douzaine de pompiers dépêchés sur les lieux ont procédé à une attaque offensive. « On a été capable de contenir l’incendie au sous-sol », explique M. Gallagher.

Les dommages sont évalués à 50 000 $. Le sous-sol devra être refait en totalité. Des travaux devront être réalisés avant de permettre à la famille de retourner chez elle.

Les occupants ont d’ailleurs été pris en charge par la Croix-Rouge, puis par des membres de leur famille.

L’incendie est d’origine électrique. Une extension électrique pourrait être en cause.