Le comité technique aura la responsabilité de proposer aux élus des projets pilotes concernant la rivière Yamaska.

Sauvegarde de la rivière Yamaska: les MRC s'unissent

La gestion de l'eau devient un enjeu de plus en plus préoccupant. C'est pourquoi les élus de six MRC de la région se sont unis pour mieux encadrer la gestion de l'or bleu qui se trouve dans la rivière Yamaska.
Les MRC d'Acton, de Brome-Missisquoi, des Maskoutains, de la Haute-Yamaska, Pierre-De Saurel et Rouville se sont dotés d'un comité technique qui aura la responsabilité de proposer aux élus des projets pilotes collaboratifs en lien avec la qualité de l'eau en zone agricole, la gestion des eaux usées et du ruissellement, la conservation et la restauration de milieux humides ou tout autre problème qui se présentera.
Ce comité, qui sera composé de gestionnaires régionaux des cours d'eau et des responsables de l'aménagement du territoire des MRC, sera chapeauté par l'Organisme de bassin versant de la Yamaska (OBV Yamaska). À souligner que l'OBV Yamaska coordonne également le Regroupement des acteurs municipaux de l'eau de la Yamaska (RAME Yamaska), qui sert à la concertation de toutes les MRC énumérées plus haut.
En prévision des recommandations qui seront proposées, les élus siégeant au RAME Yamaska ont accepté de proposer à leur conseil de maires respectifs la planification d'actions communes liées à l'eau.
«Les MRC ont beaucoup de compétences légales en matière de gestion de l'eau, souligne par voie de communiqué le président de l'OBV Yamaska Stéphane Mailloux. Elles mettent en oeuvre chaque année une panoplie de projets fort intéressants.»
Le RAME Yamaska espère que ces efforts régionaux mènent à une demande de soutien gouvernemental pour la mise en oeuvre de mesures exceptionnelles pour la rivière Yamaska.