La Voix de l’Est
Certains enjeux observés dans Rouville, comme le manque de logements abordables et de transport en commun, le manque de ressources en répit et la distance avec le centre de crise, situé à Saint-Jean-sur-Richelieu, peuvent avoir une influence négative sur la santé mentale de ses citoyens.
Certains enjeux observés dans Rouville, comme le manque de logements abordables et de transport en commun, le manque de ressources en répit et la distance avec le centre de crise, situé à Saint-Jean-sur-Richelieu, peuvent avoir une influence négative sur la santé mentale de ses citoyens.

Santé mentale: un point de service souhaité dans Rouville

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
La branche du Haut-Richelieu de Santé Mentale Québec souhaite mieux desservir le secteur Rouville, qui tombe sous sa juridiction. Pour ce faire, l’organisme a entrepris des démarches il y a quelques mois pour que la communauté appuie son projet d’ouvrir un point de service sur le territoire du CLSC de Richelieu d’ici trois ans.