Des équipements et des méthodes de travail ont été améliorés dans l’un des secteurs de l’usine IBM de Bromont afin d’assurer une bonne ergonomie de travail et le confort de ses employés. — photo fournie par la CNESST

Santé et sécurité au travail: IBM se démarque

L’usine IBM de Bromont, spécialisée dans l’assemblage et la vérification électrique de semi-conducteurs, est récompensée pour son souci du bien-être et de la sécurité de ses employés.

Un prix Innovation, catégorie Grandes Entreprises, lui a été décerné lors d’un gala de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) tenu jeudi au Centre des congrès de Saint-Hyacinthe.

L’entreprise a vu ses efforts salués pour avoir amélioré l’ergonomie de travail et le confort dans l’un des départements de son usine bromontoise.

« Il fallait tripler notre capacité de production dans un secteur déjà très manuel et pour lequel on avait déjà des signes d’un certain niveau d’inconfort de nos employés », explique Marc Jiona, directeur des opérations de vérification électrique.

Des équipements et des méthodes de travail ont donc été améliorés avec l’ajout de chariots, de silencieux et de tables ajustables. De nombreuses modifications ont aussi été apportées aux outils. Un microscope a notamment été remplacé par une caméra afin d’éviter aux employés d’avoir à se pencher de façon répétitive.

Des lits plus sécuritaires

À Acton Vale, le Centre d’hébergement de la MRC d’Acton a lui aussi obtenu un prix de la CNESST, cette fois-ci dans la catégorie Organismes publics.

Les employés de l’établissement de 77 lits de la rue Ricard ont conçu une accroche en plastique, baptisée clipine, pour lier autour des ridelles de lit les fils des nombreux appareils servant aux patients.

« Notre clientèle est à risque de chute et de plus en plus hypothéquée au niveau médical », indique la chef d’unité Sophie Courchesne dans une vidéo explicative fournie par la CNESST. « Le personnel s’enfargeait dans nos fils. »

La clipine a l’avantage d’être ronde et sans extrémité coupante, contrairement aux traditionnels serre-câbles (tie wraps), ce qui prévient encore davantage les risques de blessures. L’outil est devenu un incontournable pour les préposés.

« Désormais, les actes de soins et les déplacements autour des lits sont sans risque pour les travailleurs comme pour les résidents », dit la CNESST dans un communiqué.

Finalement, le commerce d’équipement de levage Accès location +, de Beloeil, a décroché le prix dans la catégorie Petites et moyennes entreprises grâce à l’invention d’un dispositif de protection supplémentaire durant l’entretien des plates-formes élévatrices.

Ces trois lauréats sont maintenant en lice pour la Gala national des Grands prix santé et sécurité du travail qui aura lieu à Québec, au printemps prochain.