La direction du CHSLD Santé Courville de Waterloo a annoncé la fermeture de 31 lits de la section privée non conventionnée.

Santé Courville de Waterloo: fermeture de 31 lits

La direction du CHSLD Santé Courville de Waterloo a annoncé lundi la fermeture à compter du 9 mai de 31 lits de la section privée non conventionnée.
«Cette décision, prise à la suite d'une longue réflexion, n'affecte aucunement les activités reliées à la section conventionnée de l'établissement, qui dispose de 24 lits, précise dans un communiqué l'établissement de santé. Au cours des prochaines semaines, la direction de Santé Courville entend consacrer tous ses efforts à l'accompagnement des résidents et des employés concernés par cette décision.»
Le président de Santé Courville Waterloo, Kenneth Courville, explique dans un communiqué cette décision par les revenus insuffisants engendrés par ces 31 places. Il ajoute vouloir «reprendre et intensifier» les discussions avec la direction du CIUSSS de l'Estrie «afin de trouver une solution permettant d'assurer la réouverture de ces 31 lits». 
«C'est avec une profonde tristesse que nous en sommes venus à prendre cette décision déchirante, sachant que des résidents perdraient leur chez-eux et qu'une partie de l'équipe, professionnelle et extraordinaire [...] sera mise à pied. Mais, pour des raisons organisationnelle et financière, la situation actuelle était malheureusement devenue intenable. Afin d'assurer la pérennité du Centre, et la haute qualité de nos standards et de nos pratiques, nous n'avions pas d'autres choix que de fermer ces lits», affirme-t-il.
«Nous ne baissons pas les bras. Motivés par le soutien de la population, de nos partenaires, des familles de nos résidents et de nos employés, nous entendons intensifier nos démarches, une fois la poussière retombée [...], afin [d'offrir au CIUSSS de l'Estrie] notre expertise et notre compétence en matière d'hébergement, lesquelles ont fait leur preuve. Nous savons que nous pouvons offrir un service de qualité à un coût avantageux pour les citoyens de l'Estrie», indique M. Courville.
Les lits de la section privée non conventionnée ont été ajoutés en 2001.