Éric Gaudreau, président de l’organisation du Salon de l’habitation de Granby

Salon de l’habitation: une 18e édition réussie

Plus de 12 000 visiteurs ont parcouru les kiosques de la 18e édition du Salon de l’habitation de Granby, qui s’est terminé en beauté dimanche.

Éric Gaudreau, président du Salon, confirme qu’il s’agit d’une année beaucoup plus réussie que l’an dernier. « Je suis très fier de cette édition, autant de la diversité des kiosques que de la nouveauté apportée par chaque exposant. » C’est une hausse de 15 % relativement au nombre de visiteurs par rapport à l’an dernier, a-t-il partagé. La 17e édition avait accueilli moins de curieux en raison des mauvaises conditions météorologiques.

Les entreprises présentes ont donné de bons commentaires concernant la réceptivité de la clientèle. « Plusieurs exposants m’ont confié qu’ils avaient beaucoup de rendez-vous de planifiés prochainement, témoigne M. Gaudreau. Plus de 85 % de mes kiosques sont déjà réservés pour l’édition de l’an prochain ! »

Un couple de Magogois en était à sa première visite au Salon de l’habitation de Granby. « Ça nous donne beaucoup d’idées et ça nous permet de connaître les entreprises qui offrent les produits dans le coin », mentionne Isabelle Cliche. À la recherche de portes et fenêtres, le couple n’a pas conclu d’ententes auprès des exposants pour l’instant ; ils étaient plutôt en mode repérage, comme d’autres visiteurs cette année.

Conseil d’experts
L’activité de « speed coaching » a été reconduite cette année sous le nom « Conseil d’experts ».

L’emplacement du kiosque a également été modifié — plus centralisé —, ce qui a permis de rejoindre davantage de visiteurs.

Parmi les professionnels présents pour répondre aux questions des visiteurs, une notaire, un avocat, un courtier immobilier, un spécialiste des finances, un inspecteur en bâtiment et un entrepreneur général — une nouveauté cette année — avaient fait le déplacement.

« Les gens m’approchent souvent, car ils veulent partir un projet de rénovation, mais ne savent pas trop par où commencer. D’autres sont en plein dans le projet et cherchent une opinion plus neutre, un avis externe en termes de rénovation », explique Éric Lévesque, entrepreneur général. Il est confiant que les prochaines semaines auront de bonnes retombées en termes d’appels téléphoniques.

Une piscine à base de pneus recyclés
La piscine installée au kiosque de Nova Lagon a fait tourner bien des têtes lors des jours d’exposition. Cette piscine se démarque, car elle est composée d’une base de pneus recyclés à 100 %, ce qui la rend entièrement écologique.

« Peu importe la forme désirée ou la grosseur, la seule limite c’est le budget du client. L’intérêt des gens est assez incroyable, affirme Charles Audy, représentant des ventes. Nous sommes uniques en Amérique du Nord, nous sommes la seule entreprise à offrir ce type de matériaux. » Ce concept existait seulement en Europe et il a été adapté aux conditions du Québec. Originaire de Granby, l’entreprise Nova Lagon en est à sa deuxième année de service.