Le gouvernement du Québec permet à la municipalité de cautionner le refinancement de la Coop au Coeur du village.

Saint-Joachim : le gouvernement dit oui au plan de survie

La cinquantaine de Joachimiens qui avaient bravé le froid et la neige pour manifester en faveur de la survie de la Coop au Coeur du village ont eu une surprise de taille, ce midi. Alors qu'ils s'attendaient à brandir des pancartes, ils ont plutôt appris de la bouche du maire de la municipalité que le gouvernement donnait finalement son aval au plan de survie de la coopérative.
La demande était sur le bureau du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Pierre Moreau, depuis le 27 août dernier. Des mois d'attente qui avaient fragilisé la Coop, déjà aux prises avec de sérieux problèmes financiers. Pour limiter les dommages, le conseil d'administration de l'organisme avait même pris la décision de fermer le restaurant, à la mi-janvier.
Pour sauver le complexe multiservices, la municipalité avait émis l'intention de cautionner le refinancement, à un taux avantageux, des dettes de la coopérative, à hauteur de 1,8 million $. Le majorité des citoyens étaient d'accord avec cette intervention municipale. 
Avant de poser ce geste, la Ville devait cependant obtenir l'autorisation du gouvernement. C'est maintenant chose faite. 
La suite dans La Voix de l'Est de mardi.