Brigitte Sansoucy, du Nouveau Parti démocratique. 

Saint-Hyacinthe-Bagot: rien n'était joué

En début de nuit, la bataille n'était pas encore terminée dans Saint-Hyacinthe-Bagot.
C'est ainsi que, après le dépouillement de 220 des 245 bureaux de scrutin, la néo-démocrate Brigitte Sansoucy (28,5%) détenait une avance de 458 votes sur le libéral René Vincelette (27,5%). Le bloquiste Michel Filion (24,5%) était quant à lui encore engagé dans la bataille.
 
Le conservateur Réjean Léveillé était pour sa part quatrième, loin derrière.
 
Saint-Hyacinthe-Bagot avait voté en faveur du Nouveau parti démocratique en 2011. La députée Marie-Claude Morin a toutefois décidé d'abandonner son siège au terme de son mandat.
 
La néo-démocrate avait défait la bloquiste et députée sortante Ève-Mary Thai Thi Lac par une très forte majorité, elle qui avait obtenu plus de 52% du vote.
 
Le Bloc québécois avait élu pour la première fois dans Saint-Hyacinthe-Bagot lors de l'élection générale de 1993, alors que Lucien Bouchard dirigeait la formation souverainiste. Yvan Loubier puis Ève-Mary Thai Thi Lac ont représenté successivement la circonscription jusqu'en 2011.