Avec la moitié des sièges du conseil municipal à combler, Saint-Armand n’a plus quorum pour prendre des décisions et se gouverner, c’est pourquoi la CMQ agit comme administratrice provisoire de la municipalité depuis le 6 juin dernier.

Saint-Armand sous administration provisoire après la démission de quatre élus

Faute d’un nombre suffisant d’élus pour assurer quorum au conseil municipal, la municipalité de Saint-Armand se trouve actuellement administrée par la Commission municipale du Québec (CMQ), et ce, jusqu’à l’élection partielle du dimanche 11 août.

Rappelons que le maire Brent Chamberlin a quitté ses fonctions le 15 avril dernier, après avoir été élu en novembre 2017. Il avait également occupé le poste de maire de la fin des années 1980 jusqu’à 2003. Il avait alors été battu par Réal Pelletier, qui est décédé en juin 2017.

La semaine suivant la démission du maire, le conseiller Louis Hauteclocque avait quitté son poste afin de lui succéder. Deux autres conseillers également élus en novembre 2017, Caroline Rosetti et Dany Duchesneau, ont aussi cédé leur siège, le 4 juin dernier, dans l’optique de briguer la mairie, a confirmé à La Voix de l’Est Linda Flamez, employée de l’administration municipale.

Ce faisant, des sept membres du conseil élus à l’élection de novembre dernier, il n’en reste que trois en poste, soient les conseillers aux sièges numéros un, deux et trois, Normand Litjens, Jacques Charbonneau et Serge Cormier.

Avec la moitié des sièges du conseil municipal à combler, Saint-Armand n’a plus quorum pour prendre des décisions et se gouverner, c’est pourquoi la CMQ agit comme administratrice provisoire de la municipalité depuis le 6 juin dernier, est-il expliqué dans un communiqué publié sur le site Internet de la ville.

Les deux représentants désignés de la CMQ, Me Martine Savard et Me Alain R. Roy, pourront adopter les résolutions à la place du conseil municipal, dont les séances seront suspendues jusqu’à la fin du travail de la commission, c’est-à-dire après l’élection et l’assermentation des nouveaux membres du conseil.

Le jour du scrutin a été fixé par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation au dimanche 11 août 2019. Le vote par anticipation aura pour sa part lieu le dimanche 4 août.

La période de candidatures pour les quatre postes sera ouverte à compter de ce vendredi 28 juin jusqu’au 12 juillet prochain.