Des ouvrages seront mis en place dans la rue Elgin, dont une traverse piétonnière surélevée à l'intersection de la rue Elm, pour ralentir et sécuriser la circulation.

Rue Elgin: des dos d'âne pour ralentir la vitesse

La Ville de Granby pourra aller de l'avant avec son projet pilote pour ralentir et sécuriser la circulation dans la rue Elgin. La majorité des résidants sondés à ce sujet ont dit oui à l'installation de deux dos d'âne allongés ainsi qu'à l'aménagement d'une traverse piétonnière surélevée.
Le projet a été soumis, par le biais d'un sondage, à 62 résidants. Le document a été complété par 47 d'entre eux. De ce nombre, 36 se sont dits en accord avec les aménagements proposés et 11 en désaccord. Le projet, dont les coûts sont estimés entre 20 000 $ et 25 000 $, ira donc de l'avant. 
Aux yeux du maire Pascal Bonin, il s'agit là d'une démarche « novatrice » afin de trouver des solutions aux doléances des citoyens. 
Une quarantaine de résidants de la petite rue, qui connaît un achalandage croissant au fil des ans, ont déposé une pétition à la mairie à l'été 2016 pour partager leurs craintes aux élus. À l'époque, trois accidents en autant de semaines s'étaient produits. La limite de vitesse, de 50 km/h, n'y est pas respectée, déplorent les citoyens du secteur. « Il faut qu'ils (les élus) agissent avant qu'ils aient une mort sur la conscience. Ça serait trop malheureux », a lancé à La Voix de l'Est une résidante, Manon Gagnon.
Les dos d'âne ne commenceront toutefois pas à se multiplier dans la Ville, a déjà prévenu Pascal Bonin. Cette solution a été priorisée dans la rue Elgin, car celle-ci n'est pas une simple rue résidentielle, selon lui. Elle fait office de voie de transit, alors que des automobilistes l'utilisent pour éviter la rue Dufferin et ses feux de circulation.
Réévalué
L'un des dos d'âne allongés sera installé rue Elgin entre les rues Drummond et City, et l'autre entre les rues Elizabeth et Fairfield. La traverse piétonnière surélevée, semblable à celle en place en face du centre sportif Léonard-Grondin­, rue Léon-Harmel, sera aménagée à l'emplacement de la traverse actuelle, au sud de l'intersection des rues Elgin et Elm. Le secteur est entre autres très fréquenté par les élèves de l'école secondaire Haute-Ville. 
Pour le maire Bonin, il n'a jamais été envisagé de réduire la vitesse à 30 km/h dans ce secteur pour contrôler davantage la vitesse des automobilistes. « C'est 50 km/h en ville et 30 km/h dans les zones scolaires », a-t-il tranché au terme de la récente séance du conseil municipal. 
Le service de la planification et de la gestion du territoire pourra maintenant préparer les plans et devis afin de permettre la mise en place des ouvrages. Les impacts de ce projet pilote seront par ailleurs réévalués dans deux ans, est-il précisé dans le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie.