Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Au terme de l’étude, il sera dès lors possible de constater l’évolution des bandes riveraines rouvilloises au cours de la dernière décennie et de déterminer quels correctifs apporter selon les endroits pour pallier à la détérioration qui pourrait être observée.
Au terme de l’étude, il sera dès lors possible de constater l’évolution des bandes riveraines rouvilloises au cours de la dernière décennie et de déterminer quels correctifs apporter selon les endroits pour pallier à la détérioration qui pourrait être observée.

Rouville refera l’inventaire de ses bandes riveraines

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
À compter de la mi-mai, deux étudiants sillonneront le territoire de la MRC de Rouville afin de mettre à jour les données que celle-ci détient sur ses bandes riveraines. Un projet qui s’étalera sur douze semaines et qui permettra à la MRC de mieux cibler ses interventions quant à la gestion de ses cours d’eau.

Cette initiative, qui s’inscrit dans l’approche de développement durable mise en place par la MRC au cours de la dernière année, découle d’échanges entre les huit municipalités qui composent la MRC ayant eu cours à l’hiver 2020. Des inquiétudes quant à l’état de certaines bandes riveraines, dont la dernière caractérisation datait de 2010, avaient été soulevées.

Au terme de l’étude, il sera dès lors possible de constater l’évolution de la situation au cours de la dernière décennie et de déterminer quels correctifs apporter selon les endroits pour pallier la détérioration qui pourrait être observée.

Le rapport de l’équipe d’enquête devrait être rendu public cet automne. De celui-ci pourra émaner un plan d’action pour mieux protéger les bandes riveraines rouvilloises et pour sensibiliser aussi bien les riverains, les organismes, les producteurs agricoles et les municipalités à cette problématique.

La MRC demande la collaboration et la bienveillance des riverains lors du passage de ces agents sur leur propriété.