Les portes ouvertes de la Route des vins de Brome-Missisquoi auront lieu les 6 et 7 juillet.

Route des vins de Brome-Missisquoi: des portes ouvertes attendues

La Route des vins de Brome-Missisquoi se fera particulièrement belle, les 6 et 7 juillet, à l’occasion de ses journées portes ouvertes. Les vignobles accueillent les amateurs de vins tout l’été, mais lors de ces deux journées spéciales, des activités s’ajoutent et des vins pourront être dégustés gratuitement.

Les vignobles, qu’ils soient jeunes ou non, souhaitent profiter des portes ouvertes pour faire connaître leur histoire et leurs produits. C’est le cas de la Belle alliance, un jeune vignoble situé à Shefford, qui se démarque déjà avec son vin orange.

Brock et Carolyn Dagenais ont acheté cette terre du chemin de Fulford — à ne pas confondre avec le chemin du même nom à Lac-Brome, situé un peu plus au sud — en 2015 avant de s’y installer l’année suivante. Il s’agissait d’une réorientation de leur vie. Le couple habitait l’Alberta et M. Dagenais a laissé tomber son travail d’avocat en droit des affaires pour faire un retour à la terre.

Et pourquoi la viticulture alors que le couple ne comptait aucune expérience dans ce domaine ?

« Parce que je ne peux pas chanter et je ne peux pas danser, répond Brock Dagenais en riant. Dans ma vie ancienne, c’est juste ma signature qui comptait. Mon épouse et moi avons quatre enfants, deux fils et deux filles, et j’ai envie que les bottines suivent les babines. Pour donner un exemple à mes enfants, j’ai décidé de commencer un vignoble avec mon épouse. »

À la main, précise-t-il dans une entrevue tenue en français. Trois champs contenaient déjà des vignes dans « un état lamentable ». Les champs étaient en friche et de nombreuses semaines de travail ont été nécessaires pour tout nettoyer.

« Je suis un fou romantique, j’avais envie de faire une renaissance des champs et de moi-même », affirme M. Dagenais

Ils utilisent autant que possible des méthodes minimalistes dans les champs comme dans le chai, évitant certaines mécanisations. S’ils peuvent accomplir quelque chose à la main, ils le font. De plus, ils choisissent les levures pour être en concordance avec le terroir et son impact sur le fruit. Par exemple, leur rosé est fait selon les méthodes provençales.

Il s’agit d’un premier week-end de portes ouvertes pour eux. Ils offriront deux millésimes de leur vin blanc en dégustation gratuite.

Un carnet de dégustation a été créé pour noter les produits dégustés sur la Route des vins.

Se faire découvrir

Du côté des habitués, on retrouve Guillaume Leroux de Val Caudalies, vignoble et cidrerie. Ce vignoble de Dunham, dont il est copropriétaire, participe à cet événement depuis ses débuts.

Les portes ouvertes sont « comme une invitation plus formelle, illustre M. Leroux. On tend la main aux gens pour venir nous visiter. On va leur offrir des dégustations gratuites et des fromages de la Fromagerie Missiska. Ça permet de faire une dynamique différente » par rapport aux heures d’ouverture régulières.

Chaque année, lors de ce rendez-vous estival, de nouvelles personnes entrent dans la boutique située entre Dunham et Frelighsburg. Ils découvrent l’endroit grâce aux portes ouvertes. « Je suis toujours super content quand j’ai réussi à fidéliser des gens. Et après ça, il y a des habitués qui en profitent parce qu’ils le savent qu’il y a des dégustations gratuites et de nouveaux millésimes à goûter. »

Deux vermouths, les seuls produits au Québec, sont maintenant des produits phares chez Val Caudalies. « Pour nous, c’est une belle aventure qui a commencé il y a quatre ans. C’est le premier vermouth au Québec. On était un peu timide là-dedans, mais il y a des gens qui ne viennent que pour le vermouth. »

Deux vermouths de Val Caudalies sont maintenant sur les tablettes de la SAQ, un premier au goût doux et un autre plus amer, parfait pour le Dry martini. Un troisième est en préparation et devrait être dévoilé pour les Fêtes. De couleur rouge, il pourra être servi au digestif.

Trois visites du vignoble sont également prévues. « Chaque vignoble a son approche. De notre côté, on n’a pas des visites guidées très formelles, mais on aime que les gens posent leurs propres questions. » S’il fait beau, il espère accueillir 1000 personnes.

Carnet

Il sera par ailleurs possible d’agrémenter la visite des vignobles de la Route de vin avec un nouveau carnet de dégustation.

« Ce dernier a pour objectif de bonifier de façon ludique l’expérience client lors de la dégustation et permet d’en apprendre davantage sur les cépages cultivés au Québec », indique-t-on par voie de communiqué du côté du CLD Brome-Missisquoi.

Le carnet de format passeport de plus d’une trentaine de pages permet de remplir des fiches de deux pages contenant les informations du vignoble visité et du vin dégusté, comme la couleur de sa robe, le bouquet et le goût.

Un espace est réservé aux commentaires du touriste, et d’autres lui permettent de noter son impression et indiquer quel plat ce vin peut accompagner. Ils sont notamment disponibles dans les bureaux d’accueil touristiques de la MRC.