Le directeur général de Dunham, Pierre Loiselle

Route 202: des accotements plus larges à Dunham

Pour son 150e anniversaire, Dunham fera un cadeau aux cyclistes qui empruntent la route 202. La municipalité profitera de travaux de pavage par le ministère des Transports du Québec (MTQ) pour faire élargir les accotements de la route numérotée sur une distance de sept kilomètres, entre la route 213 et la limite de Cowansville.
Initialement, le MTQ comptait déjà élargir les accotements du tronçon de la route 202 qui relie Dunham à Cowansville, dont la largeur actuelle est d'environ un mètre. Les travaux de pavage du MTQ prévoyaient des accotements de 1,5 mètre, la distance imposée depuis cet été par le Code de la sécurité routière pour dépasser un cycliste de façon sécuritaire sur une route où la vitesse autorisée est de plus de 50 km/h.
En vertu d'une entente entre le ministère et Dunham, les accotements auront toutefois une largeur de 1,75 m ; la municipalité acquittera les coûts supplémentaires, une somme qui devrait coûter « 25 000 $, maximum », a précisé le directeur général de Dunham, Pierre Loiselle.
Les travaux étaient prévus pour 2016, mais des délais administratifs du côté du ministère ont retardé leur exécution. « Le pavage est plus que dû, on l'attend depuis 2016 », ajoute le fonctionnaire.
Ce retard a cependant permis à la municipalité d'amasser la somme nécessaire pour s'acquitter immédiatement de la facture du MTQ lorsque celle-ci lui sera acheminée. « On avait chargé une taxe de 1 sou par 100 $ d'évaluation en prévision de ce genre de travaux. On doit avoir amassé environ 48 000 $ dans un fonds », indique M. Loiselle.
La date du début des travaux est toujours inconnue, mais Dunham espère bien que le pavage sera réalisé au cours de l'été, mentionne M. Loiselle. 
Le tout permettra de rendre l'endroit beaucoup plus sécuritaire pour les cyclistes, dont le nombre avait crû avec l'aménagement du précédent accotement, il y a quelques années.