Chercheurs d’emploi, chômeurs, travailleurs en quête d’un nouveau défi professionnel, étudiants, diplômés, entrepreneurs, personnalités d’affaires, entrepreneurs et citoyens sont conviés à ce rendez-vous où s’étaient présentées plus de 200 personnes l’an dernier.

Retour du Salon de l’emploi à Saint-Césaire

Fier d’une première mouture réussie, le Salon de l’emploi au Coeur de la Montérégie sera de retour pour une deuxième année en février prochain.

« La première édition fut un succès sur toute la ligne. Les dirigeants d’entreprises y ont vécu un bon moment, en plus de réseauter et de créer des maillages. Surtout, le Salon a permis l’embauche de près de 12 chercheurs d’emploi dans les semaines suivant l’événement », mentionne la directrice générale de la Chambre de commerce au Coeur de la Montérégie (CCCM), Véronique Côté, dans un communiqué.

L’an dernier, 33 entreprises et organisations ont tenu un kiosque pour proposer des emplois aux visiteurs. Plus de 150 emplois divers étaient alors offerts.

L’événement aura de nouveau lieu au centre sportif de Saint-Césaire, le 22 février 2020. Il vise une fois de plus à répondre aux besoins de main-d’oeuvre sur le territoire de la MRC de Rouville en favorisant les rencontres entre employeurs et chercheurs d’emploi.

Chercheurs d’emploi, chômeurs, travailleurs en quête d’un nouveau défi professionnel, étudiants, diplômés, entrepreneurs, personnalités d’affaires, entrepreneurs et citoyens sont conviés à ce rendez-vous où s’étaient présentées plus de 200 personnes l’an dernier.

L’an dernier, 33 entreprises et organisations ont tenu un kiosque pour proposer des emplois aux visiteurs. Plus de 150 emplois divers étaient alors offerts.

« L’objectif de ce salon était de faciliter le recrutement pour les entreprises et de répondre présent à cet enjeu important sur notre territoire. La Chambre a compris le message et a créé un événement phare pour soutenir ses membres. Les commentaires sont unanimes ; les vrais succès obtenus sont : les postes comblés au terme de l’événement et le nombre de chercheurs d’emplois de qualité rencontrés. La CCCM souhaite donc poursuivre cette lancée et permettre aux entreprises de la région de poursuivre ses rapprochements avec les chercheurs d’emplois et de profiter d’une nouvelle occasion d’établir un premier contact professionnel avec une clientèle prometteuse » affirme Mathieu Halle, président du conseil d’administration de la CCCM.