Six barrages routiers caritatifs pourront être organisés chaque année à Farnham­, une activité qui est déjà pratiquée dans d’autres villes de la région, comme en témoigne cette photo prise à Cowansville.

Retour des barrages routiers caritatifs à Farnham

Les organismes communautaires reconnus par la Ville de Farnham pourront à nouveau ériger des barrages routiers pour amasser des dons, ce qui n’était plus autorisé. Ils devront toutefois répondre à certains critères afin d’obtenir le feu vert des autorités municipales.

Un citoyen de Farnham, Jean Valiquette, s’était présenté à une assemblée du conseil municipal en 2018 pour demander à la Ville d’étudier la possibilité de permettre à nouveau la tenue de barrages routiers, une source de financement intéressante pour les organismes communautaires qui collectent des sous aux intersections.

Critères

Les conseillers municipaux imposent cependant certains critères. D’abord, seuls les organismes à but non lucratif accrédités par la Ville de Farnham auront l’autorisation d’ériger de tels barrages. Ils sont aussi limités à un barrage par année.

Ensuite, seulement six barrages routiers caritatifs pourront être tenus pendant une année, à raison d’une fois aux deux mois. Une demande devra être formulée à la Ville un mois avant la tenue du barrage routier souhaité.

Deux intersections ont été identifiées à Farnham pour les accueillir à trois occasions, et à tour de rôle. Il s’agit ainsi du croisement des rues Jacques-Cartier et Dollard, et de l’intersection des rues Saint-Paul et Principale Est.