La pénurie de matériel est généralisé dans les établissements de santé publics des RLS de la Haute-Yamaska et La Pommeraie.

Réseau de la santé dans la région: une pénurie de matériel cause des maux de tête

En pleine pénurie de main-d’œuvre, plusieurs établissements de santé de la région sont aux prises, depuis plusieurs semaines, avec un manque de matériel de base pour assurer les soins aux patients. On parle notamment de serviettes, de linges de toilette et d’articles de literie. Un problème loin d’être anodin qui cause bien des maux de tête au personnel médical.

Au centre d’hébergement Villa-Bonheur à Granby, le problème a pris une ampleur insoupçonnée. « Depuis décembre, on manque de tout. Les filles courent d’un étage à l’autre pour avoir une simple débarbouillette pour laver un patient. Jamais je n’aurais pensé qu’on en viendrait là. Déjà que l’on manque de bras, ça devient chaotique d’être en pénurie de matériel en plus », a confié une employée. 

Selon nos informations, on observe également des ratés dans l’approvisionnement à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins. Des membres du personnel ont souligné, entre autres, le manque fréquent d’uniformes au bloc opératoire au cours des dernières semaines.

Selon nos sources, les effectifs à Villa-Bonheur utilisent tout ce qui était à leur disposition pour arriver à donner les soins de base aux patients. « Dans le temps des Fêtes, les filles ont dû laver des patients avec des grosses serviettes. Au lieu des débarbouillettes, la direction nous a même fait utiliser des lingettes humides pour les soins aux résidents. Et quand on demande ce qui explique ce manque de matériel, on nous a dit que c’est parce que le linge de Granby est envoyé en Ontario. Si c’est le cas, ça n’a pas d’allure. Juste d’un point de vue environnemental, pensons à tout le transport, alors qu’on avait la même chose directement à Granby. »

En fait, le problème serait notamment lié à la fermeture de l’usine Cintas à Granby, en vigueur depuis le 2 janvier. On y assurait le nettoyage du matériel provenant de plusieurs établissements du réseau public de santé de la région. 

Généralisé

Le CIUSSS de l’Estrie a confirmé que la pénurie de matériel est généralisée dans l’ensemble des établissements de santé des Réseaux locaux de services (RLS) de la Haute-Yamaska et La Pommeraie.

« On a été mis au fait des problèmes d’approvisionnement. Les plans de contingence (plans B) ont été mis en œuvre pour pallier le manque d’items. On est en lien avec le fournisseur pour que ça ne se produise plus. [...] On n’est pas revenus à la situation régulière, mais c’est moins précaire que durant le temps des Fêtes », a indiqué la conseillère en communications, Geneviève Lemay.

La représentante du CIUSSS n’était pas en mesure, vendredi, de confirmer l’information voulant que les items à laver provenant des établissements de santé des RLS de la Haute-Yamaska et La Pommeraie, auparavant acheminés vers la buanderie de Cintas à Granby, sont maintenant dirigés vers des installations de l’entreprise en Ontario.

« On n’a pas la traçabilité. [...] S’ils assurent le service, c’est ce qui est important. Dans quelle usine ils le font, ça leur appartient », a mentionné Mme Lemay.

Cette dernière a précisé que seuls ces deux RLS sont desservis par Cintas via une entente provinciale. Une buanderie du CIUSSS, centralisée à Sherbrooke, nettoie l’ensemble du matériel des autres établissements du réseau estrien.

Il n’a pas été possible d’obtenir les commentaires de Cintas, vendredi.