Un bris d’aqueduc est survenu jeudi à l’intersection de la rue Dufferin et de l’avenue du Parc.

Réseau d’aqueduc à Granby: les fuites se multiplient

Résultats des écarts de température importants, les fuites d’eau se sont multipliées sur le réseau d’aqueduc de Granby au cours de la dernière semaine.

Les employés des travaux publics ont été appelés à intervenir pour neuf bris depuis vendredi dernier, dont deux durant la journée de jeudi, a affirmé le directeur des travaux publics, François Méthot-Borduas.  

Selon lui, les fuites sont qualifiées de « mineures » et sont survenues sur des conduites de petits diamètres. 

Si une de ces fuites a été un « peu plus complexe à gérer » dans le boulevard Fortin, les interruptions d’eau durant les travaux de réparation ont néanmoins été localisées et ont été limitées à des périodes restreintes, selon M. Méthot-Borduas. 

« On a réussi à limiter les impacts sur la population », estime le directeur des travaux publics. Des travaux réalisés jeudi à l’intersection de la rue Dufferin et de l’avenue du Parc pour colmater une fuite ont cependant causé des entraves à la circulation durant quelques heures. 

François Méthot-Borduas reconnaît que le nombre de bris sur le réseau d’aqueduc est important, mais il demeure « normal » dans les circonstances, dit-il. « Quand une partie du réseau est plus fragile, les risques de fuites sont plus importants avec les variations de température qui affectent la dilatation des matériaux », explique-t-il.

Opération déneigement

Le directeur des travaux publics affirme par ailleurs que l’opération déneigement se poursuit. Le chargement de la neige devait reprendre dans la nuit de jeudi à vendredi dans le secteur nord de la ville, pour la quatrième nuit consécutive. « C’est plus long parce que la neige est plus pesante. On avance moins vite, mais on avance », assure-t-il. 

Avec l’alerte de pluie intense en vigueur pour vendredi, les cols bleus ont aussi procédé jeudi au déneigement des toitures de certains édifices municipaux et au dégagement des regards d’égout afin de permettre à l’eau de s’évacuer. 

Le service des travaux publics se prépare en outre aux précipitations de neige prévues pour samedi et au nouveau refroidissement des températures, alors que le mercure devrait de nouveau flirter avec -20 degrés Celsius dimanche. 

« Ce ne sera pas un cocktail intéressant », affirme François Méthot-Borduas, qui, comme en début de semaine, a réitéré que les cols bleus travaillent d’arrache-pied et disposent de peu de périodes de repos.