La direction générale de la Ville de Granby a fait l’objet d’une réorganisation, notamment avec la création officielle d’un poste de directeur général adjoint, explique le directeur général, Michel Pinault.

Réorganisation à la direction générale de la Ville de Granby

La direction générale de la Ville de Granby a fait l’objet d’une réorganisation afin de prévoir l’éventuel départ à la retraite de l’actuel directeur général adjoint, Jean-Pierre Renaud, et de permettre au directeur général, Michel Pinault, de veiller davantage au développement de la Ville.

« La Ville de Granby est à un tournant fort important. Il y a un arrivage de gens sur notre territoire. Et ce ne sont pas seulement des gens qui viennent vivre ici. Il y a beaucoup de promoteurs qui veulent développer le territoire et qui se présentent à nos portes », affirme M. Pinault.

Selon lui, l’étalement progressif de la Rive-Sud de Montréal a désormais atteint Granby. « On est prêts à accueillir les promoteurs industriels et commerciaux importants. Mais on veut que ça se fasse dans le respect et en harmonie avec ce que Granby est actuellement, c’est-à-dire une ville, mais aussi un territoire rural et de villégiature, avec une qualité de vie », relève M. Pinault, qui dit travailler de concert avec le service de la planification du territoire à cette tâche.

Le directeur général adjoint composera ainsi avec un volet administratif plus important, de façon à ce que le directeur général soit plus présent dans la communauté et davantage en lien avec les organismes de développement du territoire, tels que Granby Industriel et Commerce Tourisme Granby et région, ainsi qu’avec les promoteurs.

« Il y a des enjeux fort importants pour les prochaines années en terme de développement, que ce soit industriel, commercial ou résidentiel. (...) J’ai besoin de m’investir davantage là-dedans pour faire avancer les dossiers, mais dans le respect de notre territoire et de notre environnement », fait valoir Michel Pinault.

Relève

Jusqu’à l’automne dernier, Jean-Pierre Renaud cumulait les fonctions de directeur des finances et de trésorier. Il agissait aussi à titre de directeur général adjoint en l’absence de Michel Pinault, en plus de piloter les dossiers liés au transport en commun, aux logements sociaux, à l’informatique, aux approvisionnements et à l’évaluation.

Jean-Pierre Renaud, directeur général adjoint à la Ville de Granby

La récente réorganisation de la direction générale a cependant entraîné l’abolition du poste de directeur des finances et la création officielle du poste de directeur général adjoint. Dans la foulée, la trésorière adjointe, Sylvie Chouinard, est devenue la nouvelle trésorière de la Ville. C’est d’ailleurs elle qui a présenté les deux derniers budgets.

À titre de directeur général adjoint, Jean-Pierre Renaud, qui prendra sa retraite cet été, continuera néanmoins à veiller sur les finances, en plus de poursuivre ses dossiers et d’hériter de ceux liés aux communications.

Selon Michel Pinault, la réorganisation vise ainsi à « préparer la relève et à s’assurer, qu’au départ de M. Renaud, la transition se fera bien ». « Quelques semaines ou quelques mois avant le départ de M. Renaud, il y aura soit un concours ou la nomination d’une personne qui prendra la relève à la direction générale adjointe », précise-t-il.

M. Pinault fait en outre valoir que le choix du successeur de Jean-Pierre Renaud sera aussi effectué avec une perspective de relève éventuelle, alors que Michel Pinault lui-même quittera ses fonctions « dans quelques années ». « Ce ne sera pas un automatisme, mais ce sera quelqu’un qui pourra éventuellement se positionner pour accéder au poste de directeur général. »

De grandes chaussures

Michel Pinault affirme avoir toujours fait « une super équipe » avec Jean-Pierre Renaud. Et d’ici à ce que l’heure de la retraite ait sonné pour ce dernier, le directeur général souhaite profiter de son expertise « au maximum ».

« Une expertise comme celle de M. Renaud, ça ne court pas les rues. C’est une personne dans l’organisation qui est de tous les dossiers et qui est très importante. Ses chaussures sont très, très grandes [à combler]. C’est pour ça que je veux prendre le temps de bien faire les choses. Il faudra que la personne qui prendra sa relève soit de haut niveau », dit le directeur général.

RESSOURCES HUMAINES : POSTE VACANT

Vacant depuis l’automne dernier, le poste de directeur des ressources humaines et des communications à la Ville de Granby fait actuellement l’objet d’une analyse par le directeur général adjoint, Jean-Pierre Renaud. 

C’est d’ailleurs ce dernier qui assure actuellement par intérim les fonctions liées à ce service. « On va prendre du recul pour voir si on fait un copier-coller de ce qui existait ou si on fait ça autrement », explique le directeur général de la Ville, Michel Pinault. 

Celui-ci affirme que le momentum est bon puisque toutes les conventions collectives des employés municipaux sont actuellement signées. 

À la suite du départ de Mélissa Mercure, qui était en poste depuis 2012, M. Renaud a complété les négociations pour le renouvellement du contrat de travail des cols blancs, tandis que le directeur des travaux publics, François Méthot-Borduas, a complété celles des cols bleus. 

Les raisons du départ de Mme Mercure ne sont pas précisées.