Une piétonne reposait toujours dans un état critique, mercredi soir, après avoir été renversée quelques heures plus tôt par une camionnette à l’intersection du boulevard Leclerc et de la rue St-Hubert à Granby. Le conducteur, qui aurait possiblement été en proie à un malaise, a terminé sa course contre la galerie d’une résidence.

Renversée par une camionnette, une piétonne lutte pour sa vie

Une piétonne reposait toujours dans un état critique, mercredi soir, après avoir été renversée quelques heures plus tôt par une camionnette à l’intersection du boulevard Leclerc et de la rue St-Hubert à Granby. Le conducteur âgé dans la cinquantaine, qui aurait possiblement été en proie à un malaise, a terminé sa course contre la galerie d’une résidence.

«On a entendu un gros boom! Ça a cogné, raconte une dame qui disputait une partie de pétanque sur le terrain du club de l’âge d’or Princesse, à proximité du lieu de l’accident. Le conducteur avait le pied sur le gaz. Il n’a jamais arrêté. On l’a vu traverser toutes les cours et il a arrêté contre la galerie.»

Un citoyen du secteur, Hugo Dumais, a lui aussi été alerté par le bruit de l’impact. «J’ai vu le camion et j’ai eu l’impression que le monsieur avait un malaise. Il était penché vers le siège passager, raconte-t-il, en précisant qu’il ignorait que le camion venait de renverser une piétonne. Je me suis dirigé vers lui. Il était conscient, mais jamais il ne m’a répondu.»

Une équipe d’ambulanciers, qui était en route vers le centre hospitalier avec une patiente à bord de leur véhicule, a vu la piétonne être percutée par le véhicule à l’intersection et être projetée dans les airs. Les secouristes se sont aussitôt rendus auprès d’elle et ont débuté des manoeuvres de réanimation.

La quinquagénaire a été transportée d’urgence à l’hôpital de Granby. Elle souffrait de graves blessures. Les médecins craignaient toujours pour sa vie, mercredi soir, au moment de mettre sous presse. 

Le conducteur de la camionnette, un homme âgé dans la cinquantaine, a également été pris en charge par les paramédics qui l’ont transporté à l’hôpital. Il a subi des blessures qui ne mettent pas sa vie en danger. 

Enquête policière

L’homme aurait été selon toute vraisemblance victime d’un malaise, selon des informations obtenue par La Voix de l’Est. Cette hypothèse figure parmi celles étudiées par le Service de police de Granby qui est chargé de faire la lumière sur cette affaire. L’inattention au volant et la commission d’une infraction au Code de la sécurité routière sont également étudiées.

«Toutes les hypothèses sont possibles, mais l’enquête est toujours en cours», a précisé le sergent Frédéric Gemme, du corps policier granbyen. 

Après avoir happé la piétonne, son véhicule a poursuivi sa route en roulant sur le terrain de trois résidences, fauchant des arbustes sur son passage, avant de terminer sa course contre la galerie d’une résidence. Des entrepreneurs en construction ont d’ailleurs été appelés en urgence pour solidifier la structure qui présentait un risque d’effondrement.

Un important périmètre de sécurité a été établi dans le secteur où la collision s’est produite. Pendant plusieurs heures, les enquêteurs étaient sur les lieux afin de recueillir des éléments de preuve. Ils ont également fait appel à un policier spécialisé en reconstitution de scène d’accident de la Sûreté du Québec pour les épauler dans leur investigation.