Un fonds d’aide spécial a été créé pour aider les familles lors de la prochaine rentrée scolaire.
Un fonds d’aide spécial a été créé pour aider les familles lors de la prochaine rentrée scolaire.

Rentrée scolaire: une aide pour les familles de Farnham et Sainte-Sabine

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
La rentrée scolaire peut représenter un fardeau financier pour certaines familles, surtout en temps de pandémie. Soucieuse d’alléger la situation des parents, la Fondation du maire de la Ville de Farnham a créé un fonds spécial auquel des entreprises ont participé pour offrir effets scolaires, vêtements et chaussures.

«C’est un fonds d’aide à la communauté pour soutenir les personnes qui éprouvent des difficultés financières. C’est en lien direct avec la COVID», explique Roxanne Roy Landry, administratrice à la Fondation et directrice du Service des loisirs, culture et tourisme à la Ville de Farnham.

Trois entreprises ont accepté de s’impliquer financièrement à la mise sur pied de ce fonds spécial. Gelpac, Courtika Assurance et Seney électrique ont contribué respectivement à la hauteur de 5000 $, 4000 $ et 3000 $. La Fondation du maire a bonifié la cagnotte qui grimpe à 18 000 $. Quelque 150 enfants pourraient ainsi recevoir une aide.

Le fonds s’adresse aux familles de Farnham, mais également de celles de Sainte-Sabine avec qui la Ville a une entente en matière de loisirs, mais aussi parce que les élèves fréquentent les établissements scolaires du territoire, précise Mme Roy Landry.

Chaque famille peut recevoir un maximum de 300$, c’est-à-dire 100$ par enfant jusqu’à trois enfants âgés de zéro à 17 ans. Deux chèques cadeaux à échanger chez des commerçants locaux seront remis pour chaque enfant. «On voulait aussi soutenir notre économie locale en favorisant l’achat dans les entreprises de notre territoire», fait valoir l’administratrice.

Les certificats devront être échangés chez deux commerçants différents, soit à la papeterie Coupal, chez Dimension Sport, Chaussures LG ou dans l’un des magasins Aubainerie.

Le fonds a aussi permis de soutenir les aînés durant la pandémie. Un intervenant a été embauché et était disponible au bout du fil pour écouter les personnes qui en ressentaient le besoin, explique Mme Roy Landry.

Les familles qui désirent formuler une demande d’aide peuvent remplir le formulaire en ligne sur le site de la Ville de Farnham. Une version papier est aussi au bureau de poste et à la friperie. L’enveloppe sera disponible jusqu’au 15 octobre ou avant cette date si les fonds sont épuisés.

À ce jour, une quinzaine de familles ont adressé une demande, ce qui représente une trentaine d’enfants.