Le conseiller municipal responsable du dossier de la sécurité publique, Jean-Luc Nappert et la porte-parole du Service de police de Granby, Caroline Garand, étaient présents près des écoles mercredi.

Rentrée scolaire: prudence, patience et respect sont de mise

Prudence, patience et respect. Les policiers de Granby récidivent et remettent à l’avant-scène leur campagne de prévention et de sensibilisation qui résume le comportement que doivent adopter les usagers de la route, surtout aux abords des écoles.

Des équipes de policiers se sont promenées d’une école à l’autre pendant la matinée pour rencontrer les enfants et leurs parents, mercredi. « On a patrouillé, on est allé jaser avec les gens, on a répondu à leurs questions. On leur a montré qu’on est accessible, qu’on est présent », explique Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby.

Chaque retour en classe est le moment de « recréer les bonnes habitudes » en matière de sécurité routière, dit la policière. Pendant tout le mois de septembre, les policiers accentueront leur présence à tout moment du jour près des écoles. « Le but n’est pas de donner des contraventions, mais de sensibiliser les gens pour que tout se déroule bien », fait valoir Mme Garand.

Plus de 200 contraventions ont été délivrées par les policiers de Granby en septembre 2017.

Excellent bilan
Caroline Garand souligne que leurs efforts portent leurs fruits et que le service jouit d’un excellent bilan pendant la rentrée scolaire, et ce, depuis plusieurs années. C’est pourquoi ils reviennent à la charge avec leur campagne de prévention et de sensibilisation Prudence, patience, respect.

Aucune zone scolaire ne représente une problématique particulière, précise la porte-parole, mais parfois la configuration autour de l’école peut entraîner certaines difficultés. C’est le cas lorsqu’il y a peu de stationnements disponibles et que certains automobilistes enfreignent la loi, le temps de déposer leur enfant.

Les policiers invitent les parents et les enfants à se familiariser avec les corridors scolaires, c’est-à-dire les parcours sécuritaires à effectuer à pied entre l’école et les quartiers résidentiels qui sont notamment identifiés au moyen de pattes d’animaux peintes en jaune au sol.