Les commissions scolaires du Québec, comme Val-des-Cerfs, auront trois ans pour mener à bien leurs projets.

Rénovation d’écoles: Val-des-Cerfs obtient 30 M $

La commission scolaire du Val-des-Cerfs profitera de l’investissement de 2,3 milliards de dollars dans les écoles du Québec annoncé plus tôt cette semaine par le gouvernement Legault.

Elle obtient 30 351 810 $ pour entretenir ses établissements, a précisé jeudi le ministre responsable de la Montérégie, de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du Trésor, Christian Dubé.

« Il est de notoriété publique que plusieurs écoles nécessitent grandement que l’on en prenne soin », a déclaré le député de La Prairie.

« Par ces investissements majeurs, votre gouvernement vient répondre à ce besoin. Ces travaux de rénovation rendront nos bâtiments scolaires plus agréables et plus sécuritaires. »

Un peu plus à l’ouest, la commission scolaire des Hautes-Rivières récolte 35 726 140 $ tandis qu’au nord, celle de Saint-Hyacinthe reçoit 37 677 580 $.

« Les étudiants, les enseignants et tous ceux qui travaillent dans nos écoles méritent des installations de qualité, a souligné de son côté Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe. N’oublions jamais que c’est par l’éducation que nous assurerons l’avenir du Québec et la pérennité de notre région. »

Délai

Selon Québec, les projets de rénovation par école seront sélectionnés cet automne. Les plus désuètes seront priorisées et les commissions scolaires auront trois ans pour mener à bien leurs projets.

En conférence de presse dimanche dernier, le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a promis de remettre en état 60 % des établissements scolaires à travers la province d’ici 2022.

Une remise à niveau du parc immobilier scolaire figurait parmi les promesses électorales de la CAQ.