Le président d’Arts Sutton, Sylvain Demers, et la coordonnatrice Sanders Pinault souhaitent faire des Rendez-vous un événement annuel.

Rendez-vous Arts Sutton: renouer avec la tradition

Une dizaine d’années après la tenue du dernier Symposium de Sutton, l’organisme Arts Sutton a renoué avec la tradition en proposant Les Rendez-vous Arts Sutton, une grande exposition extérieure regroupant une vingtaine d’artistes.

Selon les points de vue, la première année des Rendez-vous Arts Sutton est un petit symposium, ou une grande exposition commune, sous le soleil chaleureux de septembre. 

Au passage de La Voix de l’Est, samedi matin, les artistes s’installaient tranquillement sous les chapiteaux alors que quelques visiteurs commençaient à admirer les œuvres présentées.

Si les dernières années du Symposium de Sutton avaient l’avantage de bénéficier de la visibilité de la rue Principale, ce Rendez-vous Arts Sutton prenait place dans un endroit plus paisible, en plein cœur du village, rue Academy.

« La rue Principale est plutôt étroite. Nous avons donc préféré nous installer ici. Ça permet à ceux qui ne nous connaissent pas de nous découvrir, et ça donne l’occasion à tous de visiter l’exposition de la galerie [située sur la même rue] », observe Sanders Pinault, coordonnatrice d’Arts Sutton. 

Un choix qui a semblé plaire aux artistes comme aux amateurs d’art. 

Première mouture

Bien qu’il s’agissait de la première mouture de ce rendez-vous artistique, Arts Sutton a réussi à attirer des artistes de tous les horizons en puisant dans son carnet de contacts.

« On a des gens d’un peu partout : Sutton, Sherbrooke, Saint-Hyacinthe, même Lingwick. On a fait un appel à tous, mais on a plusieurs artistes présents aujourd’hui qui ont déjà collaboré avec Arts Sutton », reconnaît Sanders Pinault. 

Parmi les visages plus connus, Marie-Claire Plante est une habituée des symposiums de la région. Après avoir pris part à Couleurs urbaines à Granby et au Symposium de Bromont, les Rendez-vous Arts Sutton représentaient sa dernière présence à un événement de ce type avant la saison froide.

« Lorsque c’est une première année, on ne s’attend pas à un achalandage monstre, mais ça permet de se faire connaître davantage à Sutton et de consolider la clientèle qui nous connaît déjà. J’ai la chance d’avoir exposé à la galerie Art libre jusqu’à la fermeture, donc il y a plusieurs personnes qui me connaissent déjà ici », se réjouissait l’artiste.

Sous les deux chapiteaux voisins, Johanne Bourdeau et Roger Allaire, de Lingwick, en étaient à leur première participation à Sutton en tant qu’artistes. « Nous étions venus il y a plusieurs années pour le ski, mais le village a tellement changé pour le mieux ! C’est un plaisir d’être là aujourd’hui et de rencontrer de nouvelles personnes », assure Johanne Bourdeau qui est artiste peintre, comme son amoureux.

40e anniversaire

Du côté d’Arts Sutton, on souhaite faire des Rendez-vous une tradition annuelle. Cette année, l’événement contribuera au financement des célébrations du 40e anniversaire de l’organisme célébré l’an prochain. Aux profits générés par la location d’espace pour l’exposition s’ajoutera l’argent amassé grâce à un encan silencieux. 

Il est également possible de visiter l’exposition de photographies de Jonathan Miron Roy à la galerie Arts Sutton.