Pour l’agent de développement Marc-André Gherardi, le succès passe par une équipe organisatrice soudée et impliquée.

Relais pour la vie: une autre récolte fructueuse

La barre était haute pour les organisateurs du 11e Relais pour la vie de Granby. L’an dernier, l’engouement autour de la célébration du dixième anniversaire avait permis d’amasser 122 000 $. L’édition 2018 a tout de même permis de récolter sensiblement la même somme, soit 121 000 $ qui permettront de financer la recherche contre le cancer.

« On avait 100 000 $ comme objectif et on est donc bien heureux », explique Marc-André Gherardi, l’agent de développement chargé par la Société canadienne du cancer d’organiser le volet granbyen de l’événement. Joint au téléphone samedi matin alors que la marche était sur le point de se terminer, l’organisateur avance que plusieurs équipes ont amassé d’importants montants. C’est le cas de celle de Georgette Lengacher (ExperDent) qui a terminé en haut du classement des dons avec environ 15 000 $ recueillis, suivi de près par l’équipe de Catherine Arès (Passion urbaine) qui dépasse les 12 000 $. Comme le souligne M. Gherardi, certaines équipes reviennent chaque année et ont ainsi cumulé d’importantes sommes d’argent au fil du temps.  

Ce dernier n’a que de bons mots pour ses collègues organisateurs. « La recette du succès ça passe par un comité organisateur soudé et impliqué. Moi je ne suis là que pour encadrer et aider à ce que l’événement aille bien », concède-t-il.

Sur le terrain, sa philosophie a semblé fonctionner. Au passage de La Voix de l’Est quelques instants avant le lancement de la marche vendredi, des dizaines de bénévoles s’activaient dans la bonne humeur pour régler les derniers problèmes et planifier les détails du déroulement de l’événement. 

De plus en plus connu

Au fil des ans, le Relais pour la vie est de plus en connu et il devient ainsi plus facile pour les participants d’amasser des dons.  

« C’est sûr que quand on va cogner à des portes, les gens sont plus réceptifs », avoue Marc-André Gherardi, qui en était à son dernier mandat pour le Relais pour la vie. Près d’une centaine de survivants du cancer et presque autant d’aidants ont participé à la marche.

Les villes de Cowansville et d’Acton Vale ont également organisé des événements similaires plus tôt en mai.