Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le site choisi pour ériger le refuge cabane à sucre du parc des Sommets est situé dans une érablière à l’angle des sentiers Fer à cheval et Hollywood.
Le site choisi pour ériger le refuge cabane à sucre du parc des Sommets est situé dans une érablière à l’angle des sentiers Fer à cheval et Hollywood.

Refuge du parc des Sommets: les élus trancheront mardi

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Bromont fait un pas de plus pour boucler l’ensemble des projets d’infrastructures du parc des Sommets. Le prochain chantier sera celui du refuge en montagne. Les élus doivent se prononcer lors de la séance du conseil mardi concernant le site où sera érigé le bâtiment. L’emplacement retenu est situé au coeur d’une érablière à l’angle des sentiers Fer à cheval et Hollywood.

Le processus de sélection du site s’est fait selon des critères bien établis, a fait valoir la chargée de projet du parc des Sommets et responsable des sentiers municipaux, Annie Cabana.

«On est allés avec des endroits où il n’y avait pas de déboisement à faire. Il fallait aussi respecter le plan de conservation. On voulait donc s’assurer qu’on ne touchait pas à des EFE (écosystèmes forestiers exceptionnels) ou à des zones sensibles. Les membres de la table de concertation ont proposé des sites et deux visites avec les élus ont eu lieu sur le terrain. Par la suite, les conseillers municipaux ont choisi l’emplacement selon une grille.»

Le ministère du Tourisme avait aussi des critères pour l’implantation du refuge. «C’était obligatoire de les respecter pour obtenir la subvention, qui est aussi liée à l’acquisition de 10 hectares de forêt. On ne doit donc pas dénaturer le projet, qui doit idéalement se concrétiser dans une érablière.» Dans le cas où cette exigence ne soit pas remplie, une nouvelle proposition de projet devrait être faite au Ministère.

Le budget global du projet est estimé à 231 000$. Notons que l’aide financière attendue de Québec s’élève à près de 60 000$.

Coûts liés au refuge cabane à sucre

Automne prochain

Si les élus donnent officiellement leur aval au site choisi, on pourra alors commencer à préparer le terrain et entamer les études géotechniques et environnementales préalables à la construction. Un appel d’offres sera lancé en ce sens. «On espère livrer le refuge cabane à sucre pour l’automne 2021», a indiqué Annie Cabana.

Annie Cabana, chargée de projet du parc des Sommets et responsable des sentiers municipaux.

Le refuge aura une architecture assez comparable à celle du pavillon d’accueil, a souligné la chargée de projet. « C’est ce qui était demandé lors de la consultation publique, a-t-elle dit. Il servira à abriter durant 12 mois par année les utilisateurs du parc, pour aller soit manger ou se réchauffer à l’intérieur, où on retrouvera un petit poêle propane. Il y aura aussi une très grande galerie extérieure, dont un endroit à l’abri pour pique-niquer. Il y aura également des toilettes. Ce sera notre refuge au coeur du parc.»

Durant la période printanière, l’organisme les Amis des sentiers, gestionnaire du parc, pourra proposer des activités liées à l’érablière. «Ce sera familial et ouvert à tous», a mentionné Annie Cabana. Il n’y aura pas d’exploitation acéricole en raison du volet de conservation, a spécifié la chargée de projet. On retrouvera toutefois à l’intérieur du refuge plusieurs éléments d’interprétation sur le thème de la cabane à sucre.