À la demande du ministère de l'Éducation, Val-des-Cerfs doit réduire considérablement le nombre de ses commissaires scolaires.

Réduction du nombre de commissaires : Val-des-Cerfs veut amoindrir la coupe

S'il n'en tient qu'à Val-des-Cerfs, le nombre de ses commissaires scolaires prendra une chute moins dramatique que ne le souhaite Québec.
Le ministère de l'Éducation force les commissions scolaires à sabrer le nombre de leurs représentants de citoyens en vue des prochaines élections scolaires, le 2 novembre 2014. Le volume de ces coupes varie selon les organisations. En Haute-Yamaska et dans Brome-Missisquoi, on demande de faire passer le nombre de commissaires de 21 à 10.
Réunis en assemblée extraordinaire, mardi soir, les membres du conseil de Val-des-Cerfs ont résolu de demander à Québec de surseoir à son exigence afin de limiter le nombre de commissaires à 12.
Tous les détails dans notre édition de jeudi