Benoît Cossette, chercheur au Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie - CHUS et professeur à la faculté de médecine de l’UdeS, est très satisfait des résultats de la phase 1 de la démarche OPUS-AP.
Benoît Cossette, chercheur au Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie - CHUS et professeur à la faculté de médecine de l’UdeS, est très satisfait des résultats de la phase 1 de la démarche OPUS-AP.

Réduction des antipsychotiques: 4 CHSLD de la région au coeur du projet

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Chloé Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune
Au Québec, entre 40 % à 60 % des résidents en CHSLD prennent des antipsychotiques alors que seulement 5 % d’entre eux ont reçu un diagnostic de psychose. Pour renverser cette tendance, Québec met le cap vers la déprescription et va de l’avant avec la phase 2 de la démarche d’Optimisation des pratiques, des usages, des soins et des services - Antipsychotiques (OPUS-AP). Des centres d’hébergement de Granby et de Farnham participent à l’initiative.