La Ville de Farnham participera aux discussions de la MRC Brome-Missisquoi avec Ange-Gardien. Elle compte recevoir des redevances sur les carrières et sablières de cette municipalité.

Redevances sur les carrières et les sablières: Farnham suspend son recours

La Ville de Farnham suspend son recours à la Commission municipale du Québec pour obtenir plus d'argent du système de redevances sur les carrières et sablières de la MRC Brome-Missisquoi. Elle veut travailler au sein de l'organisme pour trouver des solutions.
L'administration farnhamienne soutient que les 30 000$ qu'elle reçoit chaque année en redevances de la MRC ne représentent pas le tonnage de sable et de gravier transporté par des camions-bennes sur son territoire. Ce montant, signale François Giasson, directeur général de la Ville de Farnham, ne tient pas compte des importants travaux effectués ces deux dernières années sur la base militaire ainsi que la construction de la voie de contournement de la route 235l'année dernière. Les chemins Magenta et Yamaska, sur lesquels tous ces chargements ont passé, ont vieilli prématurément, soutient le fonctionnaire, preuve de l'intense utilisation des rues de la municipalité. «On devait les refaire dans cinq ans. On doit maintenant les refaire d'ici deux ans.»
«Il y a des milliers de tonnes d'agrégats qui ont été utilisées à la base militaire et sur la voie de contournement. On devrait recevoir beaucoup plus que 30 000$», soutient M. Giasson. Il n'a pu chiffrer précisément le montant que la Ville devrait recevoir. «Ça devrait être au moins le double», a-t-il dit.
Tous les détails dans notre édition de vendredi