Raphaël Marceau doit maintenant se défendre d’accusations de vol et de fraude à l’identité.

Raphaël Marceau arrêté de nouveau

Le respect des ordonnances de la cour ne semble pas être une priorité pour Raphaël Marceau.

Le jeune homme de 22 ans, au casier criminel déjà bien rempli, est de nouveau sous les verrous pour des frasques qu’il aurait commises dans un restaurant-bar de Granby, en mars.

Ce soir-là, le résidant de Roxton Pond aurait volé de l’argent au commerce en plus de s’être présenté sous un faux nom au policier qui l’a appréhendé.

Il s’agit d’une autre brique dans l’édifice de sa délinquance : M. Marceau doit aussi se défendre d’une accusation de non-respect de ses conditions de remise en liberté.

Qui plus est, une sentence de 14 mois de prison prononcée contre lui à la suite d’une histoire de violence qui a fait grand bruit, l’an dernier, est en suspens, car il interjette appel.

Le juge Serge Champoux, de la Cour du Québec, l’avait condamné à 14 mois de prison pour avoir attaqué un sexagénaire en bordure de la route 241, à Brigham, en 2016.

À LIRE AUSSI: Sentence exemplaire pour un délinquant

Bagarre

Avec deux complices, M. Marceau avait harcelé sa victime pendant plusieurs kilomètres à voiture, tout en lui lançant des objets, avant de lui briser le fémur gauche lorsque l’automobiliste s’était arrêté pour constater les dégâts causés à sa camionnette.

L’homme avait ensuite été « lâchement abandonné au sol » en plein hiver, avait souligné le juge Champoux.

« Le public doit être protégé contre les égarements de l’appelant [NB : Raphaël Marceau], qui ne respecte pas les ordonnances des tribunaux, et un public averti n’accepterait pas qu’il soit laissé en liberté dans une affaire de violence, après avoir violé deux autres engagements il y a quelques mois à peine », écrivait la Cour d’appel en octobre 2018.

Ses dossiers pendants reviennent devant la cour à la fin mai, à Granby. L’accusé a aussi des antécédents criminels de méfaits, fraude, vol, conduite dangereuse et non-respect de probation et d’engagement.