Les dernières semaines ont été achalandées au Parc d’environnement naturel de Sutton.

Rangés, les raquettes et les skis de fond

Si certains amateurs de plein air avaient déjà démarré leur saison de raquette ou de ski de fond en force, ils ont dû ranger leurs équipements durant le temps des Fêtes. Les sentiers enneigés sont devenus glacés. Il aura fallu troquer les raquettes pour les crampons.

Les dernières semaines ont été achalandées au Parc d’environnement naturel de Sutton (PENS).

« Les gens viennent à Sutton principalement pour faire du ski et, quand les conditions ne sont pas bonnes, ils vont marcher, constate Patricia Lefèvre, directrice du PENS. Comme les conditions n’étaient pas géniales entre Noël et le Jour de l’An, on a eu pas mal de fréquentations, soit 50 % de plus que l’an dernier. »

Faute d’utiliser les raquettes, les usagers ont plutôt emprunté les nombreux sentiers avec leurs crampons. « Les seuls moments où les sentiers ne sont pas praticables, c’est durant la fonte des neiges. Mais on a été obligé de fermer quelques sentiers pendant qu’il mouillait. »

Ces sentiers, qui permettent d’accéder par exemple au Dos d’orignal, demandent de traverser à gué un large ruisseau. Avec la pluie et la fonte de la neige, la traversée était risquée.

Le PENS, qui fête ses 40 ans en 2019, travaille sur un projet qui permettra de remédier à ce genre de fermeture sporadique. L’organisme est en attente d’une réponse à une demande de subvention pour construire deux ponts. Le ruisseau est traversé par trois sentiers, mais le plus éloigné de la route, au bout du sentier Vieux chemin, est trop instable pour installer une structure pour l’instant, souligne Mme Lefèvre.

Fait cocasse, le Vieux chemin aurait autrefois été utilisé pour aller chercher des blocs de glace au Mud Pond, avant l’invention du réfrigérateur domestique.

Toujours à Sutton, les sentiers de randonnée de Plein air Sutton/MTB étaient ouverts et praticables en crampons, mais les sentiers de ski de fonds et de fatbike sont fermés temporairement. Sous une mince couche de neige se cache de la glace, ce qui rend la pratique du vélo dangereuse.

Même chose du côté du club de golf Les Cèdres, qui a fermé son réseau hivernal. Les six centimètres de neige tombés dans les derniers jours ne sont pas suffisants pour ouvrir de nouveau. La prochaine bordée de neige devrait être la bonne.

Au Parc national de la Yamaska, les sentiers de ski de fond ne sont plus tracés, mais il est possible d’y faire du ski nordique, indique le directeur du parc Alexandre Brousseau.

« Les pistes de fatbike sont ouvertes, ajoute-t-il. Les visiteurs qui sont venus durant le temps des Fêtes venaient pour le fatbike. Il y a vraiment un engouement pour ça. »

Le nombre de visiteurs est resté environ le même que l’an dernier. L’hébergement a été fort populaire durant les deux dernières semaines.