Andrew Ranger n'a pas manqué de célébrer sa victoire.

Ranger triomphe à Edmonton

N'en doutez pas, Andrew Ranger est clairement sur une lancée. Hier soir, il a remporté la quatrième manche de la saison de la série NASCAR Canadian Tire, disputée sur le petit ovale d'Edmonton, au terme d'une épreuve folle ponctuée de 11 drapeaux jaunes et deux drapeaux rouges.
Pour Ranger, il s'agit d'une deuxième victoire de suite, lui qui l'avait emporté à Mirabel il y a une semaine. Des succès qui font en sorte qu'il se retrouve maintenant au troisième rang du classement de la série, à seulement 12 points des meneurs, J.R. Fitzpatrick et Louis-Philippe Dumoulin.
«Quelle course, quelle soirée!, ne cessait de répéter le pilote de la Dodge Challenger 27 à l'autre bout du fil. Des émotions, du stress, ce n'était que ça, ce soir! Mais comme on a gagné, ça valait le coup...»
C'est la patience, a dit Ranger, qui lui a permis de franchir la ligne d'arrivée en premier. Parti cinquième, il s'est retrouvé rapidement tout juste derrière Alex Tagliani, détenteur de la pole, qu'il a talonné sans arrêt jusqu'à ce qu'il ne le double au 269e passage d'une épreuve qui s'est finalement étirée sur 316 tours, 16 de plus que les 300 prévus au départ.
«J'ai attendu j'ai attendu et quand Alex a commis une erreur dans le virage numéro deux, j'ai sauté sur l'occasion», a-t-il expliqué.
Mais Ranger a ensuite dû résister aux assauts de Dumoulin et de Jason Hathaway avant de crier victoire. Fitzpatrick et D.J. Kennington ont complété le top 5. Victime d'un accident, Tagliani (13e) n'a finalement pas terminé la course.
Cette victoire est la 19e en carrière de Ranger en série canadienne de NASCAR. Il rejoint ainsi Kennington, qui est son coéquipier au sein de DJK Racing, au sommet.
Ranger effectuera son prochain départ pas plus tard que mercredi, à Saskatoon, sur un autre ovale.
Tous les détails dans La Voix de l'Est de lundi.