Le Collège des médecins du Québec mène actuellement une enquête pour déterminer si Isabelle Lafontaine est apte à reprendre la pratique.

Radiation provisoire d’une médecin d'Acton Vale

Des centaines de patients sont récemment devenus orphelins depuis que la Dre Isabelle Lafontaine, radiée provisoirement par le Collège des médecins, a définitivement fermé sa clinique à Acton Vale. Selon une ex-collègue, l’état de santé psychologique de la docteure était affecté au point de compromettre la sécurité de sa clientèle.

Isabelle Lafontaine a travaillé durant une courte période à la Coopérative de solidarité de santé de la MRC d’Acton en 2018. Elle a par la suite décidé d’ouvrir sa propre clinique dans la municipalité. Selon une de nos sources, qui a tenu à ce que l’on taise son identité, les choses ont commencé à dérailler à ce moment.

« Isabelle Lafontaine est à la base une spécialiste en médecine nucléaire. Elle a changé sa pratique pour devenir omnipraticienne. Le problème, c’est qu’elle avait des idées de grandeur incroyables. Elle travaillait des heures de fou. »

La Dre Lafontaine travaillait en parallèle dans les locaux de Pure clinique médicale à Mont-Saint-Hilaire. La propriétaire du centre, Nathalie Nault, a confirmé que l’omnipraticienne ne faisait plus partie du groupe de médecins de l’endroit ni du GMF auquel il est affilié.

Enquête

Toujours selon une ex-collègue, l’état de santé psychologique de la docteure est devenu « pour le moins inquiétant ». Des membres de son équipe ont donc dénoncé la situation au Collège des médecins.

« La docteure Isabelle Lafontaine est radiée provisoirement du tableau de l’ordre en vertu de l’article 52.1 du Code des professions (état physique ou psychique incompatible avec l’exercice de la médecine/mesure d’urgence), jusqu’à ce que la procédure d’examen médical prévue à l’article 48 du Code de profession ait été complétée et que le comité exécutif ait pris une décision à la suite de la réception des rapports des trois médecins experts », stipule l’avis de radiation, en vigueur depuis le 4 avril.

« Aucun délai maximal n’est prévu pour effectuer l’examen médical » de Mme Lafontaine, a mentionné la relationniste du Collège, Cassandre Corbeil. Selon la porte-parole, l’omnipraticienne avait, « à la suite d’une démarche personnelle », arrêté de pratiquer temporairement du 9 au 12 mars dernier. Isabelle Lafontaine n’a pas rappelé La Voix de l’Est.

Prise en charge

Un avis a été publié par la Coop de santé d’Acton voulant que « les dossiers médicaux de la Dre Isabelle Lafontaine ont été transférés au Collège des Médecins du Québec en date du 18 mars. » Les patients orphelins peuvent obtenir une copie de leur dossier médical en s’adressant au Collège en signalant le 514-933-4441, poste 5507 ou par courriel à info@cmq.org.

D’ici à ce que le Collège ait rendu sa décision concernant Mme Lafontaine, l’organisation prendra en charge le suivi des résultats des tests médicaux reçus dans le dossier des patients depuis qu’elle a cessé de pratiquer.

Les patients orphelins doivent également s’inscrire au Guichet d’accès à un médecin de famille (GAMF). Or, étant donné le contexte de l’arrêt de pratique de Dre Lafontaine, ils doivent s’adresser directement au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est, en composant le 450-778-5959 poste 14 860.

« Si les gens s’inscrivent sur Internet, ils retombent au bas de la liste, a précisé le responsable des relations médias de l’organisation, Hugo Bourgoin. [Le CISSSME] les replacera rapidement, selon le degré de priorité, dans la tête de la liste. »