La petite femelle Yorkshire de 14 ans a été dérobée dans la voiture de sa propriétaire, devant la succursale Tigre Géant de Granby.
La petite femelle Yorkshire de 14 ans a été dérobée dans la voiture de sa propriétaire, devant la succursale Tigre Géant de Granby.

Qui a volé Kiki?

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Nicole Brodeur travaille au centre d’hébergement Le Riverain, à Granby, aux prises avec une éclosion de COVID-19. Elle et ses collègues mènent un combat sans relâche pour éviter la propagation du virus. Après son quart de nuit, elle retrouve sa complice de longue date, la chienne Kiki. Or, depuis quelques jours, il y a un grand vide à la maison. La petite femelle Yorkshire ne lui donne plus de réconfort, car elle a été volée.

L'événement est survenu le 25 septembre, alors que Nicole Brodeur faisait des emplettes dans la succursale Tigre Géant, à Granby. Il était environ 20h45 quand elle est entrée dans le commerce. La dame avait laissé la bête dans sa voiture, comme elle le faisait fréquemment. Lorsque la propriétaire revient à son véhicule, Kiki a disparu.

Panique, angoisse, consternation. La travailleuse de la santé passe par toute une gamme d’émotions. «Je ne savais plus quoi penser. Perdre ma Kiki, c’était inimaginable. J’ai cherché partout, mais elle n’était plus dans l’auto ni dans le coin. Sur le coup, j’étais sous le choc, alors je suis repartie et j’ai pleuré tout le long du trajet», confie-t-elle, des trémolos dans la voix.

Convaincue qu’il était impossible que sa petite chienne se soit sauvée de sa voiture, Nicole Brodeur a contacté la police. «On m’a demandé d’abord d’appeler la SPA. Mais, on n’avait pas retrouvé Kiki», relate-t-elle. Une enquête a donc été ouverte.

Selon toute vraisemblance, le petit animal aurait déverrouillé accidentellement les portières. «Je savais que j’avais barré mes portes en sortant. Et les fenêtres étaient très peu entrouvertes. C’était impossible de sortir mon chien par là. Il arrivait que Kiki monte sur le rebord de la fenêtre pour regarder dehors et en descendant, elle accrochait la «barrure» des portes.»

La suspecte recherchée est une femme d’environ 45 ans aux cheveux bruns. Au moment du crime, elle portait un chandail rose de style poncho et des pantalons foncés.

Le visionnement de l’enregistrement de la caméra de surveillance du commerce a révélé que les craintes de Nicole Brodeur sont fondées. «Une cliente remarque le chien à sa sortie du magasin, ouvre la portière, prend le chien et part avec lui», indique le Service de police de Granby.

La suspecte recherchée est une femme d’environ 45 ans aux cheveux bruns. Au moment du crime, elle portait un chandail rose de style poncho et des pantalons foncés.

Santé fragile

Nicole Brodeur est consternée. «C’est dégueulasse de voler un animal de compagnie. Vraiment, je ne pensais pas que des gens pouvaient aller si bas», rage-t-elle.

Elle a également peur pour la sécurité de la petite chienne à la santé fragile, dont l’oeil gauche est manquant. «Elle a 14 ans. Elle est assez en forme pour son âge, mais elle a quand même quelques problèmes. Je l’ai fait opérée en août pour des pierres aux reins. Il faut qu’elle mange une nourriture [spécifique]. On ne peut pas lui donner des restants de table, sinon, elle sera très malade. Les voleurs ne la connaissent pas. Si elle tousse, on doit lui donner un peu d’huile, sinon, elle va vomir. J’ai tellement peur qu’on se débarrasse d’elle ou qu’il lui arrive quelque chose de grave. Vraiment, elle ne mérite pas ça. On doit me la ramener.»

Toute personne ayant des informations concernant cette affaire peut communiquer avec la détective Marie-Ève Miquelon au mmiquelion@granby.ca ou au 450 776-8333, poste 3622. Il est aussi possible de transmettre des renseignements anonymement en contactant Échec au crime au 1 800-711-1800 ou en ligne au www.echecaucrime.com.