La nouvelle unité de soins intensifs sera érigée au-dessus de l’urgence de l’hôpital de Granby.

Québec donne le feu vert à l'agrandissement des soins intensifs du CHG

La ministre de la Santé Danielle McCann a annoncé lundi le coup d’envoi du projet de mise à niveau et d’agrandissement de l’unité de soins intensifs de l’Hôpital de Granby.

La nouvelle aile doit être érigée au-dessus de l’urgence d’ici février 2021. Un projet devenu incontournable à Granby. « L’unité des soins intensifs de l’Hôpital n’est plus en mesure de répondre adéquatement aux besoins présents et à venir des usagers de la région. C’est pourquoi nous avons à cœur de donner le coup d’envoi de ce projet de réfection majeure. Le personnel pourra également bénéficier d’un environnement de travail encore mieux adapté au contexte clinique actuel, de manière à optimiser à la fois la qualité et la sécurité des soins offerts aux patients », a indiqué par voie de communiqué la ministre de la Santé.

« Ça a été une bataille de longue haleine », a confié le député de Granby, ministre des Transports et responsable de l’Estrie, François Bonnardel.

La nouvelle unité aura une superficie de 1158 mètres carrés (plus de 12 000 pieds carrés), soit plus du triple de l’actuelle, qui s’étend sur 245 mètres carrés (environ 2600 pieds carrés).

On y maintiendra le nombre de chambres à huit. Elles seront toutefois beaucoup plus vastes, climatisées, conviviales pour les proches et le personnel et dotées d’équipements à la fine pointe de la technologie. Sa proximité avec le bloc opératoire permettra également d’accroître l’efficacité des effectifs médicaux. On y aménagera aussi des locaux destinés aux professionnels ainsi qu’aux étudiants, de même qu’un poste de garde central.

Longue haleine

Le budget du projet s’élève à 10,2 millions de dollars. Le ministère de la Santé injecte près de 3,4 millions, tandis que la Fondation du Centre hospitalier de Granby contribue à la hauteur de 4,5 millions. La somme restante provient du CIUSSS de l’Estrie. Québec accorde à l’établissement un montant récurrent de 189 600 $ « pour les superficies ajoutées à l’installation ».

Le projet était sur la table depuis plus d’une décennie. Un dossier que n’a jamais laissé tomber le député de Granby, ministre des Transports et responsable de l’Estrie, François Bonnardel, qui en a fait une de ses priorités. « Ça a été une bataille de longue haleine. Enfin, on peut dire aux médecins et au personnel soignant qu’ils auront enfin des soins intensifs dignes de ce nom. Je suis très fier, a-t-il confié en entrevue. C’est une belle réalisation. »