Alexandra Touchette trouve désolant que le chat qui erre près de chez elle soit laissé à lui-même par ce froid glacial.

Que faire d'un chat errant?

Alexandra Touchette n'en revient pas. Au lieu de recueillir le chat qui erre près de chez elle depuis quelques jours, la SPA des Cantons lui aurait plutôt conseillé «de le laisser là», dit-elle.
Voyant le petit félin maigre et visiblement frigorifié tenter de se mettre à l'abri dans l'immeuble qu'elle habite, la Granbyenne a d'abord tenté de trouver son maître, en cognant aux portes des voisins.
En désespoir de cause, elle a contacté l'organisme basé à Cowansville, hier, pour qu'on vienne le chercher. «Je ne pouvais pas faire entrer le chat chez moi parce que j'ai déjà un chien», précise-t-elle. La réponse de la Société protectrice des animaux l'a laissée pantoise. «Une dame m'a dit qu'il finirait par partir ailleurs, dit-elle. Elle m'a fait pour réponse que s'ils prennent des chats, ils ne savent pas quoi faire avec eux.»
Tous les détails dans notre édition de mardi