Quatre représentants de Farnham, dont le maire Patrick Melchior, s’envoleront à destination du Danemark dans le cadre d’une mission économique.
Quatre représentants de Farnham, dont le maire Patrick Melchior, s’envoleront à destination du Danemark dans le cadre d’une mission économique.

Quatre représentants de Farnham en mission au Danemark

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Quatre représentants de la Ville de Farnham s’envoleront bientôt à destination du Danemark pour participer à une mission économique. La délégation veut entre autres valider sa position quant à l’implantation d’une usine dans son parc industriel et s’inspirer des bonnes pratiques du pays en matière de développement durable.

Lors de cette mission, le maire Patrick Melchior sera accompagné du conseiller municipal Daniel Campbell, du directeur général Yves Deslongchamps et de la directrice du Service de planification et d’aménagement du territoire, Jennika Rodrigue-Lacasse.

« S’il y a un projet qui s’en vient à Farnham, je veux être au fait, souligne le maire. Quand l’entreprise Cannara, qui était déjà en Ontario, est arrivée, on a pu visiter les installations avant. Dans ce cas-ci, il faut aller plus loin pour valider que l’entreprise qui arrive ici, ce soit bon pour Farnham. »

La Voix de l’Est avait annoncé, en août dernier, qu’une entreprise européenne spécialisée dans la conception et la construction d’unités de méthanisation songeait à s’installer à Farnham. Celle-ci est déjà implantée dans plusieurs pays, notamment en France, au Japon, au Royaume-Uni et au Danemark.

Le maire de Farnham refuse catégoriquement de confirmer s’il s’agit de cette entreprise qui amènera le groupe outre-mer, tout comme la nature du projet que souhaite réaliser la compagnie en question qui préfère conserver l’anonymat. « On va rencontrer des gens pour implanter une usine sur le territoire de Farnham. Je ne peux pas en dire plus », a-t-il indiqué.

Impossible donc de savoir à cette étape-ci s’il s’agit du même dossier. Chose certaine, le projet de construction de cette usine pourrait rayonner à Farnham, mais également dans la région de Brome-Missisquoi, d’où la participation au voyage du directeur général et la présidente de la Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles de Brome-Missisquoi, ainsi qu’une représentante de la MRC Brome-Missisquoi.

Un horaire bien chargé, dont la visite d’usines, attend la délégation qui sera en sol danois du 23 au 27 février.

Les élus municipaux de Farnham ont d’ailleurs consenti, lors de la séance du conseil municipal lundi, à rembourser les dépenses des quatre représentants de la Ville jusqu’à un maximum de 2500 $ par personne.

Développement durable

La délégation veut également profiter de sa mission économique pour s’inspirer des bonnes pratiques environnementales au Danemark, notamment en matière de transport urbain. La capitale, Copenhague, compte plus de 400 kilomètres de pistes cyclables. Près de 40 % de la population se rend au boulot ou à l’école à vélo.

« On va voir ce qui se fait au Danemark au niveau du développement durable. Ce qu’on veut, c’est implanter de bonnes pratiques. Copenhague est un exemple mondial, indique M. Melchior. Pour l’aspect de notre développement durable, quoi de mieux que d’aller voir ce qui se fait là-bas ! »

Farnham a déjà réalisé plusieurs initiatives en matière d’environnement au cours des dernières années : bannissement des sacs de plastique pour les emplettes, collecte des bouteilles en verre, bornes de recharge électrique disponibles dans des stationnements publics, programme de subvention pour les citoyens qui veulent se procurer une voiture électrique et élimination des bouteilles en plastique dans plusieurs endroits publics en sont quelques-unes.

La Ville projette également le développement d’un quartier écoresponsable sur un terrain d’une superficie de 1,4 million de pieds carrés situé à l’intersection des routes 104 et 235.

Un espace de près de 1,2 million de pieds carrés sera préservé à l’état naturel, puisqu’il s’agit d’une tourbière. Une firme spécialisée en urbanisme et en aménagement du territoire a été mandatée pour l’aider dans ce projet.