L’intersection de la route 139 et de la rue Brodeur sera réaménagée, à Saint-Alphonse-de-Granby.

Quatre projets sur le réseau routier de la région

Quatre importants chantiers verront le jour dans la région sur les routes administrées par le ministère des Transports du Québec d’ici 2020. Le MTQ investira près de 625 M$ sur le réseau routier dans les deux prochaines années, ont annoncé les ministres André Fortin et Lucie Charlebois, jeudi.

Si on sait que ces millions de dollars permettront la mise en œuvre de 328 chantiers en Montérégie, il a été impossible de connaître les détails financiers et techniques des quatre projets majeurs qui auront lieu à Granby, Saint-Alphonse-de-Granby et Frelighsburg. La valeur de chacun de ces chantiers se situe entre 1 M$ et 5 M$, selon les estimations du ministère.

Un projet de réaménagement de l’intersection de la route 139 et de la rue Brodeur, à Saint-Alphonse-de-Granby, est dans les cartons. En fin de soirée, jeudi, le MTQ n’avait pas pu fournir davantage d’informations sur ce qui est planifié.

La Voix de l’Est a appris la nouvelle au maire Saint-Alphonse-de-Granby, Marcel Gaudreau, lui qui constate depuis longtemps que des problèmes de congestion routière surviennent à cet endroit.

Rappelons que, cette année, des travaux d’élargissement de la chaussée à l’intersection de la route 139 et de la rue Cowie, à Granby, seront réalisés conjointement par le MTQ et par la Ville de Granby. M. Gaudreau croit que les travaux dans sa municipalité seront réalisés en même temps et qu’il s’agira d’ajouter une voie de virage sur la rue Brodeur Est.

« De ce qu’on avait appris, c’est qu’ils resurfaçeront la route 139 aux limites de St-Alphonse jusqu’à Cowie, indique-t-il. Personnellement, je trouve que c’est un parc à vaches, dans le sens qu’il y a des trous partout. En même temps, j’ai demandé l’élargissement de Brodeur Est, au coin de la 139, parce que les autos qui veulent tourner vers Granby n’en sont pas capables, faute de place, et parce que les gros camions sont en train de faire descendre l’accotement. On éliminerait peut-être de 15 à 20 % du trafic. »

La municipalité participera financièrement aux travaux. Puisqu’il n’était pas au bureau au moment de l’entrevue, le maire n’a pas pu donner plus de détails sur le montant de la charge municipale.

Le maire de Saint-Alphonse-de-Granby, Marcel Gaudreau, souhaite que les travaux diminuent la congestion routière à l’intersection de la route 139 et de la rue Brodeur.

Il est également question d’ajuster le phasage des feux pour améliorer la fluidité de la circulation. « Ça fait déjà trois ans qu’on attend après ça. Pour me rendre heureux, il aurait fallu qu’ils transforment la 139 en boulevard jusqu’à la rue Dufferin. »

Les échéanciers sont encore une fois inconnus. « Tout ce qu’on souhaite, le maire de Granby et moi, c’est qu’ils ne nous arrivent pas dans le temps des vacances de la construction, où le Zoo est à son plus fort [en termes d’achalandage]. On va la trouver moins drôle. L’été quand il fait beau, à St-Alphonse c’est l’enfer. On ne peut pas prendre la 139 pour aller à Granby », illustre M. Gaudreau. C’est sans compter le fait que les automobilistes font souvent la queue pendant plusieurs kilomètres sur l’autoroute 10 dans ce secteur, ajoute-t-il.

La route 112 asphaltée
Un projet d’asphaltage réjouira les automobilistes qui empruntent quotidiennement la route 112 à la sortie de Granby, vers Saint-Paul-d’Abbotsford. Chaque printemps, le travail est à refaire pour colmater les nids-de-poule qui jonchent la rue Principale dans ce secteur.

Cette fois-ci, le MTQ prévoit refaire l’asphalte sur un tronçon d’environ trois kilomètres entre la route 137 et la rue Martin, à Granby. En 2017, le MTQ avançait que l’application d’une « couche d’usure » figurait dans la programmation des travaux routiers 2017-2019. Vraisemblablement, les travaux font maintenant partie de la programmation routière 2018-2020. L’échéancier n’a pas encore été dévoilé.

« Je suis content, ils en font un bon bout, alors on va prendre tout ce qu’ils nous donnent ! » commente le maire de Granby, Pascal Bonin. Il affirme toutefois qu’il y a plus à faire sur le réseau routier, comme la route 139 qui, elle aussi, est en piteux état en période de dégel.

L’autoroute 10 fera aussi l’objet de travaux d’asphaltage sur un tronçon de 14 km entre Saint-Alphonse-de-Granby et Ange-Gardien.

Pont reconstruit
Le dernier projet annoncé pour la région concerne la reconstruction du pont du chemin de Richford qui passe au-dessus de la rivière aux Brochets, à Frelighsburg. Le maire de la municipalité, Jean Lévesque, n’avait pas été mis au parfum quand La Voix de l’Est l’a contacté, mais il s’est dit heureux du projet. Il y voit une opportunité pour le développement du village en facilitant la traversée de la rivière aux piétons.

La reconstruction du pont de la rue de Richford, qui enjambe la rivière aux Brochets, offre une opportunité de développement pour le village de Frelighsburg, croit le maire Jean Lévesque.

« On serait emballé qu’il y ait une traverse piétonnière, confie M. Lévesque. On a fait faire un plan d’aménagement de la municipalité à long terme, puis on a un projet de sentier longeant la rivière qui va rejoindre le parc sur le chemin de Richford, de l’autre côté du pont. On a beaucoup de trafic dans le village, mais les gens manquent d’occupation. Si on pouvait avoir un sentier, ça permettrait de garder les touristes un peu plus longtemps. »

Frelighsburg n’a toutefois pas été consultée pour ce pont et ne connaît pas l’allure que prendra l’endroit au terme des travaux.