Lors de leur 15e anniversaire, les trois propriétaires du Grimoire ont fait le lancement de quatre produits en canette

Quatre bières en canette pour le 15e anniversaire du Grimoire

Le Grimoire de Granby a fêté ses 15 années d’existence en grand mercredi. Pour l’occasion, la microbrasserie a procédé au lancement de quatre bières en canette qui sauront satisfaire leur clientèle. La Vie de Château et la Desérables font ainsi peau neuve et deux autres produits feront leur entrée dans le marché brassicole québécois.

Ces deux produits (La vie de Château et la Desérables) sont en fait leurs meilleurs vendeurs. C’est notamment pour cette raison qu’ils les ont choisis. En ce qui concerne les deux autres, il s’agit d’une Milk Shake IPA Pina Colada et de la Lime mortelle, une bière ayant déjà été offerte en édition limitée par le passé.

Cette dernière est une blonde où de la cardamome verte a été ajoutée afin d’amener un goût de lime. Pour le tout nouveau produit, elle est brassée en collaboration avec une autre entreprise granbyenne.

Ce n’est un secret pour personne, le monde de la bière se dirige depuis les dernières années vers le format canette au détriment de la bouteille. Dans les trois dernières années, l’offre de ce type de contenant est passée de 39 % à 64 %. Un bond énorme selon les propriétaires du Grimoire.

Lors de cette soirée festive, des verres ont aussi été vendus à l’effigie du 15e anniversaire de la microbrasserie. Il fallait être sur place pour s’en procurer puisqu’il y en avait une quantité très limitée.

Nouvel actionnaire

Mario Lapointe, un ancien partenaire, a quitté l’entreprise il y a quelques mois déjà. Pour le remplacer, la compagnie a fait appel à Éric Guillemette. Ce dernier se sent prêt à relever plusieurs défis en vue des années à venir.

Son premier consistera à travailler sur les exportations en dehors du Québec. L’entreprise est présentement en train de faire des études de marché avec la Banque de développement du Canada (BDC) qui est mandatée pour les aider à faire des exportations à l’étranger.

« On veut bien faire les choses, on veut une croissance qui est belle et naturelle », explique le nouvel actionnaire.

Au Québec, la microbrasserie connait déjà une belle notoriété, d’où la volonté de se faire également connaître à l’extérieur du pays.

Un autre aspect à travailler sera la maximisation de la production de leur usine. En ce moment, elle produit à seulement 15 % de ses capacités tout en étant rentable. En attendant de la consacrer 100 % à la production de bière, l’entreprise la fait prospérer grâce à d’autres avenues.

Des sous-traitants, par exemple des gens produisant du Kombucha ou d’autres types de produits liquides, les ont ainsi approchés puisqu’ils ont un endroit qui peut être davantage exploité. « Il y a déjà un client qui est avec nous depuis plus d’un mois et ça fonctionne très bien », affirme M. Guillemette.

« On a l’expertise, on a l’équipement et on est entouré d’une bonne équipe. Beaucoup de monde recherche ça et on est prêt à aider d’autres partenaires au Québec », ajoute Steve Dancause, propriétaire du Grimoire.

Avantage

Le changement de contenant apporte son lot d’avantages. Pour les connaisseurs, il s’agit de l’effet de la lumière sur le liquide. Lorsque celui-ci est exposé à la lumière, comme c’est le cas dans une bouteille, un changement du goût peut se faire ressentir.

De plus, cela permet une meilleure accessibilité du produit. Lorsque les gens vont faire du camping ou des activités en plein air, une bouteille n’est pas conseillée.

La fraîcheur n’est pas à négliger non plus. « La canette va garder la bière plus fraiche et lorsque la bière est mise dans la glace, le froid est instantané », mentionne M. Guillemette.