Marc-André Lacroix tentera de se faire élire dans le quartier Bruck à Cowansville. Il en est à sa deuxième tentative.

Quartier Bruck: Lacroix revient à la charge

C'est prise deux pour Marc-André Lacroix. Le jeune homme sera à nouveau candidat conseiller dans le quartier Bruck à Cowansville.
Lors du scrutin de 2013, M. Lacroix avait été défait par 35 voix par le conseiller sortant Michel Charbonneau. « C'est clair que j'allais me représenter. Ç'a été une vraie belle expérience de faire le tour du quartier, de pouvoir parler aux gens, d'échanger avec eux. J'aurais aimé gagner, c'est sûr, mais je retiens les choses positives », a-t-il dit mercredi.
M. Lacroix n'a pas chômé depuis la dernière élection. Il s'est impliqué bénévolement au sein des conseils d'administration du Sac à Mots et du comité de sauvegarde du bassin versant du lac Davignon. Il est à l'origine de l'inventaire sur la biodiversité du plan d'eau. De plus, il assiste assidûment aux assemblées du conseil où il pose parfois des questions aux élus.
Le jeune homme de 32 ans propose un programme électoral basé sur le développement économique et de l'emploi dans la municipalité et la protection du lac. La création d'emplois, explique-t-il, permet d'attirer et de retenir les jeunes dans la communauté. Il s'agit d'un enjeu important dans un contexte de vieillissement de la population, dit-il.
Assemblées sur Internet
M. Lacroix veut également trouver des moyens de « mettre le citoyen au coeur des décisions ». Pour ce faire, il ramène l'idée de rendre les assemblées du conseil accessibles sur Internet qu'il avait lancée lors de la campagne de 2013. « Il y a plein de façons créatives de le faire, soit par Facebook, par YouTube. Ça sera au conseil de choisir. Mais je pense que ça permettrait aux gens d'être mieux informés de ce qui se passe au conseil, des décisions qui sont prises. »
Le candidat souhaite aussi que les documents associés aux décisions des élus soient rapidement rendus disponibles sur le site Internet de la Ville. Cela dit, il reconnaît que le site offre déjà une vaste panoplie de renseignements utiles aux citoyens.
Finalement, M. Lacroix croit que le conseil doit faire en sorte de cultiver chez les citoyens un plus grand sentiment d'appartenance à leur ville. Il propose en ce sens d'organiser plus d'activités et des événements populaires.
M. Lacroix est directeur général au Pavillon des arts de Coaticook. Il agit aussi comme coordonnateur d'un organisme qui lutte contre le décrochage scolaire dans la région de Cowansville.