Philippe Jetten-Vigeant

QS dans Iberville: la famille à l’avant-plan

Le candidat de Québec solidaire dans Iberville, Philippe Jetten-Vigeant, conjointement avec son collègue dans Huntingdon, Aiden Hodgins-Ravensbergen, ont fait part des engagements de leur parti pour les familles.

Celles-ci pourraient économiser des centaines de dollars grâce à la couverture élargie des soins dentaires que propose le parti, avance le candidat de 22 ans. De plus, ajoute-t-il, les contribuables, dont font partie les familles, épargneraient environ 3,5 milliards de dollars par année avec le régime d’assurances-médicaments Pharma-Québec.

Mais la santé passe aussi par l’alimentation, rappelle Philippe Jetten-Vigeant, un jeune diplômé en agroenvironnement. C’est pourquoi son parti s’engage à améliorer l’offre et la distribution des aliments locaux.

La conciliation travail-famille figure également parmi les préoccupations de Québec solidaire, qui compte payer cinq jours de congé familiaux, en plus d’offrir un mois de vacances par année après les douze premiers mois de travail et six journées de congé pour maladie par année. Le parti compte également ouvrir les CLSC 24 heures par jour pour permettre à tous de s’y présenter en tout temps et pour désengorger les urgences.

Éducation
Les deux candidats se rendront sous peu dans les cégeps de leur circonscription respective afin de prendre le pouls des étudiants.

Dans la sphère de l’éducation, un gouvernement solidaire bonifierait les services aux élèves et à la lutte contre le décrochage. Cela passe entre autres par un plus petit nombre d’élèves par classe, un apprentissage adapté et l’embauche de professeurs spécialistes.

« Les besoins actuels sont criants », déplore le candidat d’Iberville, dont le parti compte récupérer 100 millions de dollars chaque année en coupant les vivres aux écoles privées pour les réinvestir dans le système public.