Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Outre des travaux préparatoires, dont la coupe d’arbres pour libérer l’emprise de la future autoroute, le chantier de l’autoroute 35, entre Saint-Sébastien et Saint-Armand, fera relâche pour la période hivernale. La mise en service de ce tronçon, qui représente un investissement de 222,9 M$, est prévue pour l’automne 2023.
Outre des travaux préparatoires, dont la coupe d’arbres pour libérer l’emprise de la future autoroute, le chantier de l’autoroute 35, entre Saint-Sébastien et Saint-Armand, fera relâche pour la période hivernale. La mise en service de ce tronçon, qui représente un investissement de 222,9 M$, est prévue pour l’automne 2023.

Prolongement de l’autoroute 35 : le projet franchit une autre étape

La Voix de l'Est
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Le projet de prolongement de l’autoroute 35 a franchi une nouvelle étape lundi alors que le gouvernement Legault a lancé deux appels d’offres pour la surveillance des travaux et le contrôle de la qualité en vue de la réalisation du deuxième lot de la phase III.

En raison de l’ampleur du chantier, l’étape de la phase III a été séparée en deux lots. Les travaux du premier lot sont en cours depuis août 2020, tandis que l’appel d’offres pour le second lot devrait être lancé au cours de 2021.

Cette troisième phase du projet vise la portion de l’autoroute 35 qui se situe près de la frontière américaine entre la route 133, à Saint-Sébastien, et l’intersection de la route 133, du chemin Champlain et du chemin du Moulin, à Saint-Armand, ce qui correspond à un tronçon de 8,9 km.

Déjà, la construction de la fondation de l’autoroute 35, aussi appelée autoroute de la Vallée-des-Forts, a été entreprise cette année du côté de Saint-Sébastien et de Pike River.


« Tout est mis en œuvre pour entreprendre la réalisation du deuxième lot de travaux et viser la mise en service de ce tronçon en 2023 »
François Bonnardel

Les culées et les piles du pont d’étagement de la route 202, qui passera au-dessus de la future autoroute 35, entre Pike River et Saint-Sébastien, sont aussi terminées. Dès le printemps prochain, le tablier du pont sera construit en vue d’une mise en service au cours de l’année 2021.

Chantier en pause pour l'hiver

Outre des travaux préparatoires, dont la coupe d’arbres pour libérer l’emprise de la future autoroute, le chantier de l’autoroute 35, entre Saint-Sébastien et Saint-Armand, fera relâche pour la période hivernale. La mise en service de ce tronçon, qui représente un investissement de 222,9 M$, est prévue pour l’automne 2023.

«Après seulement quatre mois de travaux pour le premier lot de la phase III, il est déjà possible de constater l’avancée du projet sur le terrain. Tout est mis en œuvre pour entreprendre la réalisation du deuxième lot de travaux et viser la mise en service de ce tronçon en 2023», a indiqué par voie de communiqué le ministre des Transports, François Bonnardel.

Le prolongement de l’autoroute 35 jusqu’à la frontière américaine vise à favoriser la mobilité des marchandises vers Boston et la Nouvelle-Angleterre ainsi qu’à améliorer la sécurité et la qualité de vie des résidents riverains de la route 133 en diminuant le camionnage sur cette route nationale.

«Cette autoroute représentera d’ici quelques années un avantage indéniable pour le transport de marchandises ainsi que pour les citoyennes et les citoyens du secteur. Je ne peux que me réjouir de l’avancement du projet», s’est pour sa part réjouie la députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest.