Maxime Désourdy, propriétaire d'un terrain commercial à proximité du boulevard Pierre-Laporte, voit d'un très mauvais oeil le projet domiciliaire Quartier Natura.

Projet domiciliaire Quartier Natura à Bromont : «Je me sens pris au piège»

Colère et scepticisme étaient palpables, hier, lorsque quelques propriétaires de terrains situés près du projet domiciliaire Quartier Natura ont pris la parole lors de la seconde séance de consultation publique à la salle du conseil de la municipalité.
Rappelons que le projet vise la construction de quelque 600 unités d'habitation sur le boulevard Pierre-Laporte à Bromont.
Maxime Désourdy, propriétaire d'un terrain commercial de 220 000 pieds carrés situé non loin de l'artère, est mécontent du projet domiciliaire qui, estime-t-il, lui met «carrément des bâtons dans les roues». «Ça fait 15 ans que je suis propriétaire d'un terrain commercial situé juste à côté de votre nouvelle zone résidentielle. C'est clair que si je construis un commerce qui fait du bruit, les gens vont s'y opposer. Un projet comme celui-là, c'est l'équivalent de me tirer dessus. Ça n'a aucun sens. Je me sens pris au piège dans tout ça», clame-t-il.
Tous les détails dans notre édition de samedi