«Ce projet de loi devait à l’origine revoir les structures scolaires et non porter atteinte à l’autonomie des enseignants», dit le président du Syndicat de l’enseignement du Haut-Richelieu, Éric Plourde.
«Ce projet de loi devait à l’origine revoir les structures scolaires et non porter atteinte à l’autonomie des enseignants», dit le président du Syndicat de l’enseignement du Haut-Richelieu, Éric Plourde.

Projet de loi 40: les profs réduits à des «pantins», dénonce un syndicat

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Une fois n’est pas coutume, des enseignants unissent leur voix à celle de leur employeur pour dénoncer le projet de loi visant à modifier les commissions scolaires.