C’est dans ce secteur que la Ville de Farnham dispose d’un terrain de plus de 1,4 million de pieds carrés qui pourrait accueillir un nouveau quartier.
C’est dans ce secteur que la Ville de Farnham dispose d’un terrain de plus de 1,4 million de pieds carrés qui pourrait accueillir un nouveau quartier.

Projet de développement la Tourbière à Farnham: une première étape franchie

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Le développement durable est au cœur des orientations des élus de Farnham. C’est dans cet esprit que le projet de la Tourbière, un vaste terrain appartenant à la Ville qui pourrait devenir un nouveau quartier résidentiel, sera d’abord soumis à une firme spécialisée en urbanisme et en aménagement du territoire avant d’amorcer son développement.

Le terrain visé est celui situé à l’intersection des routes 104 et 235. Une superficie de près de 1,2 million de pieds carrés sera préservée à l’état naturel puisqu’il s’agit d’une tourbière, d’où le nom du projet. Une portion évaluée à plus de 1,4 million de pieds carrés peut toutefois être exploitée pour accueillir un développement domiciliaire.

Sa superficie pourrait permettre de construire jusqu’à 800 portes. Les élus se sont tournés vers BC2 Groupe conseil à qui ils ont confié un mandat, accompagné d’une enveloppe de 25 000 $, pour fournir des idées de développement qui cadrent avec leur orientation.

« Le développement durable doit être dans toutes nos actions, réaffirme Patrick Melchior, le maire de Farnham. Il faut être accompagné, être bien dirigé. »

Deux accès permettront aux citoyens de se rendre dans le futur secteur, soit par la rue Saint-Grégoire et la route 235. Il faudra toutefois attendre jusqu’à 24 mois pour que les bases du projet soient mises en place et que celui-ci soit lancé, estime le maire.