Le maire de Bromont, Louis Villeneuve en compagnie du DG, Éric Sévigny

Projet de centre communautaire à Bromont: «C’est une priorité», dit le maire

Loin d’être tabletté, le projet de construction d’un nouveau centre communautaire à Bromont est définitivement dans les cartons de la Ville. Dans le meilleur des scénarios, le bâtiment sera érigé en 2020.

Le sujet a refait surface durant la plus récente campagne électorale municipale, les citoyens réclamant une telle infrastructure. Par ailleurs, le maire de Bromont, Louis Villeneuve, en avait fait un engagement. Promesse qui sera assurément remplie. « Pas de doute que ça va se concrétiser à Bromont. On ne sait pas encore où on va le faire. Plusieurs données vont influer où on le construira. Mais une chose est certaine, c’est une priorité », a-t-il confirmé.

Jusqu’ici, Bromont a investi près de 15 000 $ dans le projet afin d’analyser les besoins. Un budget de 4,4 millions est prévu au programme triennal d’immobilisations (2019-2021). De ce montant, 400 000 $ est attribué à l’étape des plans et devis en 2020. « On va tout faire pour réaliser ce projet à un coût moindre », a fait valoir Louis Villeneuve.

« Et c’est évident que c’est le genre d’initiative admissible à des subventions », a renchéri le directeur général de Bromont, Éric Sévigny.

Emplacement

Comme son nom l’indique, le centre communautaire devra rallier le plus de gens possible, issus de toutes les tranches d’âges. L’emplacement choisi sera donc primordial pour favoriser l’accessibilité au bâtiment public. Or, rien n’est arrêté à ce chapitre pour le moment.

« On souhaite que ce soit le plus près possible du centre du village », a mentionné le maire Villeneuve. Malgré la rareté des terrains dans ce secteur, la Ville a quelques options sur la table, a pour sa part confirmé Éric Sévigny.

Toutefois, pas question de précipiter les choses, a dit Louis Villeneuve. « C’est un projet important pour la population et on veut prendre le temps de bien mener le dossier. »