Selon le maire Guy Benjamin, certains citoyens s'étant opposés n'ont pas eu suffisamment d'information avant de se prononcer.

Projet commercial à Saint-Césaire: le changement de zonage contesté

La venue d'une quatrième station-service au centre-ville de Saint-Césaire ne se fera pas en criant ciseau.
Rappelons qu'un projet commercial estimé à quatre millions de dollars est conditionnel au changement de zonage qui permettrait l'ajout d'une station-service dans le secteur nord de la route 112. 
Le promoteur derrière le projet serait l'actuel propriétaire du supermarché Super C de la rue Principale. Celui-ci consisterait, entre autres, à agrandir l'épicerie et à démolir l'ancienne succursale de la Société des Alcools du Québec qui y est adjacente pour laisser place à l'érection d'une station-service. La succursale de la Banque Nationale, adjacente à l'endroit, diminuerait pour sa part de superficie.
Réserves et information
Le mois dernier, plusieurs citoyens avaient exprimé des réserves quant à la possibilité d'accueillir une quatrième station-service sur un tronçon d'environ deux kilomètres de la 112, surtout parce que certaines ont fait faillite au cours des dernières années. Ils avaient fait valoir que plusieurs autres types de projets commerciaux pourraient être plus avantageux pour la municipalité en lieu et place de celui-ci.
Les élus avaient pour leur part fait valoir que le rejet d'une telle initiative pourrait décourager d'autres promoteurs de venir faire affaire au village.
Une douzaine de signatures étaient minimalement requises pour forcer la tenue d'un registre demandant la soumission du changement de zonage à un référendum. Seize personnes se sont manifestées, a confirmé la directrice générale Isabelle François.
À cette étape, le conseil municipal aurait pu reculer, mais il a tout de même choisi d'aller de l'avant en adoptant le règlement modifiant le zonage dans la zone 203, où se situent les terrains commerciaux concernés. 
Selon le maire Guy Benjamin, certains citoyens s'étant opposés n'ont pas eu suffisamment d'information avant de se prononcer. « Des gens se sont opposés, car ils craignaient que ça augmente la circulation sur la rue Nadeau, entre autres », explique-t-il, ajoutant que la Ville travaillera à informer sa population sur les tenants et aboutissants du projet.
« Je ne sais pas comment les gens vont réagir », confie l'élu.
La tenue du registre pour s'opposer au règlement adopté devrait avoir lieu autour du 24 août prochain.
Un feu de circulation à nouveau demandé
La municipalité de Saint-Césaire réitérera sa demande de voir un feu de circulation installé à l'angle des rues Principale (route 112) et Neveu. Mardi soir dernier, les élus ont adopté une résolution en ce sens puisque le ministère des Transports du Québec, qui étudie toujours une première demande formulée il y a plusieurs mois, tarde à rendre une décision.
Un citoyen, Jean-Paul Pelletier, a pour sa part déposé une pétition comprenant tout près de 600 signatures, recueillies en moins d'une semaine, réclamant elle aussi l'aménagement d'un feu à cette intersection.